Le Jardin des Bégards


Contexte

Des choses, sur le Jardin des Bégards, j'en ai entendues..

Pour être honnête, ce qui revenait à moi était majoritairement négatif : "on ressort en ayant faim", "ça ne vaut pas son étoile..." J'en passe !

Je pense que c'est ce qui a fait que ma première visite remonte seulement à hier soir... Puis, suite à un feedback très positif du couple qui tient la boulangerie où je me rends le plus souvent (La baguette dorée à Grâce-Hollogne), je me suis dit "mince (oui, oui.. "mince" :D ), fais toi ton propre avis !"

D'ici quelques semaines, ils déménagent pour un petit moment à Embourg, je souhaitais, vous vous en doutez, m'y rendre avant.

Le lieu, l'accueil

A deux pas du boulevard de la Sauvenière, le restaurant se trouve dans un petit écrin protégé par des murs et donc coupé des bruits de la ville. On a sincèrement l'impression d'avoir quitté Liège.

Le restaurant est très généreusement vitré, ce qui doit être génial en journée. La salle est également spacieuse et offre le choix de l'ambiance que l'on souhaite pour sa soirée : soit dans une partie plus intimiste, soit avec vue plongeante sur la cuisine.

Les tables en corian noir ne sont pas nappées mais laissent apparaitre la qualité de la matière. Ce serait dommage des les cacher.

J'ai été accueillie de manière très chaleureuse et personnalisée par un homme très sympathique qui s'est avéré être également le sommelier.

Fait particulier, j'étais totalement seule dans le restaurant et n'ai donc pas pu observer les autres tables comme je le fais généralement.

L'assiette, les saveurs, le vin...

Comme vous vous en douterez surement, j'ai opté pour le menu 5 services (auquel j'ai ajouté la sélection de fromages) qui se présentait comme suit :

Crudo di Rosso di Mazara

Crevettes rouges de Sicile à cru / émulsion de corail au limoncello / sorbet menthe-mandarine

Risotto alle Cozze

Risotto aux moules sauvages / cébette et aubergine / safran / poutargue

Cannelloni di Anatra

Canons de cuisses de canard confites / fenouil / écorce d’orange / amaro Nonino©

Piccioncino

Suprêmes de pigeonneau rôtis / la cuisse confite en Milanaise / pruneaux et pistaches / fondant de pomme de terre / bouillon infusé au café

Sottobosco

Mousse glacée de pralin / crumble de chocolat amer / glace et meringue aux cèpes / citron confit et concassé de noisettes Piémontaises

_________________

Avant de passer aux choses sérieuses, j'ai dégusté une mise en bouche qui aurait sincèrement pu être une entrée : un carpaccio de canard généreusement arrosé d'une huile d'olive de très grande qualité, garni d'un parmesan comme on en goûte peu ainsi que quelques amandes grillées qui apportaient un peu de texture et d'originalité à l'assiette.

J'aurais apprécié une mise en bouche supplémentaire pour m'ouvrir l'appétit et avoir une démonstration plus profonde du savoir faire du personnel en cuisine mais je deviens peut-être difficile.

En ce qui concerne la première entrée, une véritable réussite. Les saveurs des crevettes étaient totalement respectées tout en étant magnifiées par la préparation. Le sorbet apportait une fraicheur supplémentaire qui se mariait parfaitement avec le reste du plat. Vous l'aurez compris, j'ai adoré !

Le risotto était également excellent. Des assaisonnements maitrisés, ni trop, ni trop peu, des saveurs qui englobent les papilles... Puis... La cebette était juste ce qu'il fallait pour ajouter un coté coquin et croquant en plus au plat... Miam !

Le cannelloni, je l'ai trouvé très original et équilibré. Alors que le contenu est plutot consistant, le fenouil apporte de la légèreté et de la fraicheur. Comme je l'ai déjà mentionné, un plat tout en équilibre... Un plaisir pour les papilles !

Le plat principal était parfaitement maitrisé. Aussi bien au niveau des cuissons que des assaisonnements. J'ai beaucoup aimé le clin d'oeil coquin de la cuisse en robe plus croustillante. Un délice pour les yeux et aussi pour la gourmande que je suis.

L'assiette de fromages était très agréable car elle m'a sortie de mes habitudes. Une jolie sélection purement italienne qui m'a sincèrement donné des envies de voyage.

Pour finir.. Le dessert ! Une magnifique assiette que l'on a peur de déguster. J'ai trouvé le clin d'oeil fait par les champignons très chouette pour insister sur la présence de ceux ci dans le dessert.

Selon moi, il s'agit d'une cuisine italienne très goûteuse et délicate qui vous conduit dans le Sud sans faire le moindre kilomètre.

Les vins, un voyage également ! Le sommelier vous emmène avec lui dans ses découvertes... Il vit le vin comme personne, un réel enchantement.

Le service

Je n'ai malheureusement pu observer que ma table mais il s'est avéré tout à fait irréprochable : chaleureux, souriant, agréable, attentif. Waouw, cet homme est terriblement à sa place !

La douloureuse...

Comme la plupart des étoilés... Ce n'est pas donné.

Comptez 100 à 180€ par personne en fonction de votre coté raisonnable ou non...

Un bon rapport qualité prix pour moi même si, c'est vrai, j'aimerais une assiette supplémentaire dans le menu.

Verdict.

Honnetement, je suis très positivement surprise par cet établissement que je ne manquerai pas de revisiter lorsqu'ils seront implantés à Embourg.

Le saveurs sont plus que présentes, on en "prend plein les papilles" et on voyage en Italie.

Pour ce que j'ai pu déguster (je ne peux vous jurer que ce soit tous les jours comme cela), je vous prie de croire que cet établissement mérite sincèrement son étoile.

Si, comme moi, vous étiez frileux suite aux "on dit", faites comme moi : mettez votre manteau anti-"on m'a dit que" et foncez...

J'espère que cet endroit vous séduira autant que moi... :)

NON, Je ne suis pas sortie de là en ayant faim... :)