Hostellerie Le Prieuré Saint-Gery​ , Beaumont.


Contexte.

Jeudi dernier, nous prenions la route en amoureux direction Beaumont.

En prévision : Une soirée et une nuit dans cet établissement dont je n'avais entendu que du bien...

L'accueil, le lieu...

L'établissement se situe loin de la ville, loin du bruit dans un petit paradis proche de la frontière avec la France.

A peine passé la porte, nous avons été accueillis par une équipe hyper-souriante. Nous étions attendus, à notre place et parfaitement à l'aise.

Etant donné que nous passions la nuit sur place, on nous a tout d'abord présenté les chambres et nous avons suivi vos conseils : nous avons choisi la suite ! :)

Celle-ci était très spacieuse : dotée d'un salon avec tout le nécessaire, d'une salle de bain avec baignoire et d'une grande chambre avec toilette indépendante.

La chambre dans des tons de bordeaux et de vert respecte totalement l'ambiance de l'endroit. Ne vous attendez pas à passer la nuit dans un endroit "design" et hyper moderne, ce n'est pas ça que l'on vient chercher au Prieuré Saint-Géry.

Le confort était au rendez-vous et ça... J'adore !

Assez parlé de l'hôtel, passons au restaurant...

Après avoir installé Henri (mon toutou pour ceux qui ne le savent pas encore), nous sommes descendus dans une des salles du restaurant. Cette salle est, pour moi, une véritable merveille. Des tons de blanc, de gris, des pierres apparentes, un plafond bas, énormément de luminosité... C'est indéniable, l'endroit a un charme et une classe dingue.

Des tables parfaitement espacées couvertes d'un nappage blanc avec une légère fantaisie lignée... L'ensemble est réfléchi, fait en sorte que tout soit parfait et c'est réussi !

Les saveurs, les assiettes, le vin...

Cette soirée était pour nous une réelle bouffée d'oxygène. Nous avons donc décidé de laisser libre cours à l'imagination du chef, Vincent Gardinal.

Au menu : carte blanche ! :)

Je décrirai donc l'ensemble des plats au fur et à mesure (en essayant de rester lisible et ne pas vous perdre... O:-) )

Nous avons tout d'abord commencé par une ribambelle de mises en bouche :

Pour commencer, 3 classiques belges : Flan de moule, velouté butternut / lait de coco / citronnelle ; Boulette sauce Liégeoise ; frite / mayo. J'ai adoré ce clin d'oeil à notre beau pays, il n'y avait pas mieux pour commencer le repas. Puis... Je vous avoue que malgré le fait que je ne sois pas une fanatique de boulet(te) et tout ce qui s'en suit, j'ai adoré la préparation du chef !

Ensuite, la tortilla revisitée (Mousse d’œuf, chorizo, persil, oignon) ; Hure de cochon, crème moutarde ; La gaufre anguille / échalote, chantilly vodka / citon vert, radis. Une "tortilla" dans un oeuf avec le chorizo dans le fond de celui-ci... Waouw !

La gaufre à base d'anguille était juste fabuleuse, très légère et gouteuse.

Pour finir cette danse de merveilles, la hure de cochon : une très belle note de fin pleine de peps avant d'entamer les entrées.

Commençons les choses sérieuses...

Place à la première entrée et non des moindres : Le pâté en croute : Pâté en croûte au foie d'oie, canard, pistache, trompette de la mort, betterave crue et cuite, sorbet pomme verte, cerfeuil...

Oui, oui, vous avez bien lu !

Je pense que, de moi-même, jamais je n'aurais commandé cette assiette mais bon sang, j'aurais loupé quelque chose... L'audace du classique !

Grâce à cette première entrée, nous avons tout de suite compris que nous étions dans l'excellence. Réaliser une telle préparation, c'est loin d'être simple : il s'agit d'heures de travail...

Une telle perfection dans l'assiette, cela se souligne : agrémenté de pistaches, de canard et de foie gras d'oie... Accompagné d'un sorbet qui donnait une impression de légèreté et de betteraves, cette assiette était gourmande, maitrisée, excellente..

Pour suivre, la langoustine royale : Langoustine royale, sablé comté, fondue de choux vert, topinambour, choux de Bruxelles, pied de porc, râpée de truffe noire, comté, velouté fin au jus de truffe.

Sur cette assiette tout était maitrisé à la perfection : Les assaisonnements, la cuisson de la langoustine, les produits de très grande qualité... Quel plaisir !

Le homard en deux préparations :

- Le homard froid, la pince en tartare, en crème prise, crème aigre, avocat, radis, caviar Baeri de chez Petrossian.

Ici, nous étions dans la maitrise et dans le grand luxe sans pour autant que cela ne devienne snob ou vide de sens car cela était gouteux, gourmand, délicieux. Le tout accompagné d'un caviar d'exception qui offrait une dimension supplémentaire au plat.

- Le homard chaud, asperge du pays, pomme de terre fondante, en purée, croustillante, poireau étuvé et en compote, sauce crustacés / curry.

J'ai eu un réel coup de coeur pour cette assiette qui réunissait tout ce que j'aime. Une fois encore, le homard était cuit à la perfection et l'idée de la pomme de terre sous forme croustillante était géniale. Nous retrouvions des saveurs multiples sans dénaturer le plat ni les différents ingrédients dont il se composait ; des produits travaillés de façons différentes et des textures très agréables au palais. Une véritable réussite !

Pour suivre... La sole, omelette roulée, choux fleur, romanesco, purée de brocolis, anguille fumée, œufs de truite, croûtons, beurre blanc huître / Champagne, pourpier, ciboulette.

Que dire à part que tout était délicieux ? Le poisson était parfaitement cuit, le beurre blanc gouteux à souhait, les différents choux apportaient une profondeur supplémentaire à l'assiette. N'oublions pas l'omelette roulée ! En plus de rendre la préparation encore plus jolie, elle avait un réel intérêt gustatif... Elle était onctueuse, riche en saveurs... L'ensemble était idéal !

Place à la dernière entrée et non des moindres...

Le foie de canard : Le foie de canard, choux rouge vanillé, pomme cuite et crue, mousse de boudin noir, boudin blanc, lard cuit lentement, vinaigrette pomme, brioche.

Il s'agissait d'une assiette hyper gourmande et savoureuse... Le foie gras était cuit juste comme il le fallait, le boudin apportait une rondeur supplémentaire à la préparation sans pour autant prendre le pas sur celle-ci. La petite touche de pomme donnait la petite note d'acidité nécessaire pour rehausser le plat... Miam !

Le plat !

Nous avons eu droit à de l'agneau dont trois parties étaient cuisinées.

L’agneau de Lozère, lentilles, chicon, purée de panais, churro aux lentilles, la selle, les filet, l'épaule cuite 24 heures, le jus à part.

Un grand classique préparé de façon époustouflante avec un réel respect des produits utilisés. Vincent Gardinal a une réelle conscience du produit et fait attention à ne rien gaspiller ce que je trouve très appréciable. Tout était d'une précision sans pareille : cuissons, assaisonnements, accompagnements...

Puis... L'idée du churro aux lentilles, j'ai adoré !

Avant de finir le repas sur de belles notes sucrées, nous avons eu droit au plus beau chariot de fromages jamais vu auparavant et le plus complet également ! Je ne sais plus combien il y avait de variétés mais au moins 60... Quel plaisir d'avoir tant de choix et la possibilité de gouter autant de produits différents de telle qualité.

Le premier dessert : le yaourt, vanille, petit beurre, granité violette.

De la fraicheur, de la douceur, du gout et de la texture... Miam ! Une touche légère avant de passer au dernier dessert plus gourmand.

Pour finir, avant les mignardises, le dernier dessert : Chocolat noir, noix caramélisée, meringue, tuile cacao, glace pépites de noix et chocolat.

Vous vous doutez que ce dessert ne pouvait que me plaire... De la texture, du CHOCOLAT <3, des saveurs douces qui bercent la bouche... Je ne pouvais rêver mieux.

Pour tout vous dire... Lorsque vous verrez les mignardises vous vous direz que non, le repas ne s'est pas vraiment terminé avec le dernier dessert !

Des melo-cakes, des financiers, des baba au rhum, des cookies, des canelés, des pâtes de fruits, des petites tartes au citron, quatre sorbets différents, des fruitella maison (dont mon amoureux a raffolé!)... Tout était absolument délicieux et gourmand ! Un vrai rêve éveillé :)

Concernant les vins, la sélection apportait réellement une valeur ajoutée aux différents plats. En trempant à peine les lèvres on comprenait pourquoi ce vin et pas un autre. De plus, ceux-ci nous étaient décrits par un sommelier très compétent et sympathique !

Si je devais décrire la cuisine de Vincent Gardinal, je vous dirais que je n'ai jamais gouté une cuisine classique aussi bien exécutée. Il ne s'agit pas de la cuisine classique d'il y a 30 ans sans mise à jour. Non, on voit et l'on goute que le chef ne s'appuie pas sur ses acquis, c'est un vrai perfectionniste qui ne joue pas avec l'à peu près. C'est parfait ou cela n'a pas sa place dans l'assiette.

Une autre chose importante à mentionner est que le jus, la sauce,... était toujours disposé sur la table afin que nous puissions nous servir à volonté. Une très grande preuve de générosité et un côté gourmand totalement assumé, j'adore !

Quel moment, quelle séduction, quelle maitrise, quel professionnalisme... Un enchantement !

Le service

Alors là, I-R-R-E-P-R-O-C-H-A-B-L-E !!

La chef de salle, Audrey, en plus d'être très professionnelle, est très gentille, sympathique... Je dirais même adorable ! On était très contents de l'avoir auprès de nous et ce fut un réel plaisir de la voir le lendemain matin :)

Ne changez rien, c'est parfait !

La douloureuse...

Tout dépend de votre choix mais économiser un peu pour plus de plaisir en vaut la peine.

Vin compris, vous pouvez déjà vous en sortir avec un budget de 55E par personne mais si vous souhaitez vraiment entrer dans l'univers du chef, comptez au moins 140E pp.

Croyez moi, le rapport qualité/prix/plaisir est excellent et vaut 1000 fois le coup !

Verdict

Nous avons passé une soirée fabuleuse, magique, enchanteresse... Les mots me manquent.

Je vous conseille à 200% cet établissement !

Le chef est d'une extrême gentillesse, le personnel en salle est simplement génial...

Si vous aimez la cuisine française de très grande qualité et le luxe sans le moindre snobisme, foncez !

Je vous conseille de vous laisser tenter par les vins et de passer la nuit là bas, vous ne le regretterez pas :)

Une chose est sûre, nous y retournerons (très vite) !

________________

BONUS : Le petit déjeuner servi à table dans une salle magnifique était extraordinaire. <3