Héliport Brasserie​, Liège.


Contexte.

Nous étions de sortie un vendredi soir avec une amie de mon amoureux et lui-même et j'avais la responsabilité de trouver un restaurant pour l'occasion ! Challenge quand tu nous tiens...

Cela faisait un bout de temps (au moins un an) que je ne m'étais plus rendue à la Brasserie de l'Héliport et je vous avoue que j'avais très envie de tester leur nouvelle formule menu.

Le lieu, l'accueil...

Comme vous l'avez surement compris, je connaissais déjà les lieux.. :)

Le restaurant se trouve au fond d'une allée accessible à pieds (mais si vous avez des soucis de mobilité, prévenez afin de pouvoir parcourir le chemin en voiture) au sein du château de Colonster.

Quant à la salle, elle est située dans une pièce voutée décorée de blanc et de bois. Un endroit charmant dont je regrette toutefois l'acoustique (on a vite du mal à s'entendre) et le faible apport de luminosité extérieure.

Premier bémol de la soirée : l'accueil...

Nous avons été accueillis par une demoiselle qui n'avait sincèrement pas l'air heureuse de notre arrivée et qui nous a rapidement conduits vers notre table. Pas de sourire, pas de bonjour... Grosse déception et crispation pour moi.

Les assiettes, les saveurs...

Comme vous l'aurez deviné, nous avons opté pour le menu 5 services.

Je suis sincèrement désolée mais sur ce coup là aussi je me sens obligée de faire ma raleuse. Le menu que nous avons reçu était gras et plein de taches. Dans un petit resto, cela ne me gène pas mais dans un restaurant étoilé...

Au programme :

- Demi homard

- Oeuf de la ferme des Coudriers cuit à 64°, crevettes grises, mousseline à la ciboulette, asperges du Pertuis et de Malines

- Coucou de Malines, légumes de saison au sautoir, coulis d'artichaut, cuisse confite

- Assiette de fromages

- Craquelin fraises framboises, fromage blanc à la vanille, sorbet samba.

________

Pour commencer, nous avons reçu une mise-en-bouche servie dans une petite tasse à café dont la marque était apparente (cela n'était, pour moi, pas le contenant adéquat).

Ceci dit, le contenu était agréable.

Il s'agissait d'un capuccino de crevettes grises et d'un espuma au café. J'ai trouvé l'association réussie et les saveurs étaient présentes.

J'ai cependant regretté qu'il s'agisse de la seule assiette précédent le menu, j'aurais aimé davantage m'ouvrir l'appétit.

Pour commencer le menu, nous avons tout d'abord reçu un demi homard parfaitement cuit : légèrement "croustillant" en surface mais avec une chair très tendre et gouteuse lorsqu'on "s'attaquait à la bête".

J'ai également beaucoup aimé la présence des fruit qui apportaient une indéniable touche de fraicheur.

Pour suivre, l'oeuf cuit à 64°.

Il s'agissait d'une préparation pleine de gourmandise et je l'ai trouvée très réussie. L'oeuf était cuit à la perfection, la mousseline était riche et les asperges apportaient davantage de légèreté et de consistance au niveau de la texture. Chouette idée d'ajouter quelques crevettes grises pour la profondeur de la préparation que l'on retrouvait grâce à leurs saveurs iodées.

En ce qui concerne le plat, gros étonnement et réelle déception.

Non pas concernant l'exécution mais par rapport aux portions.

Un plat minuscule... Je ne suis pas une ogresse mais quand je vais au restaurant, c'est pour manger.

Quelques légumes, deux minuscules morceaux de Coucou de Malines, voilà ce que j'en ai retenu.

Tout était très bon et très bien réalisé mais c'était sincèrement trop peu. Lors d'un menu 9 services, je peux comprendre mais là... Je n'ai pas compris. Voulait on me faire comprendre que je mange trop et que j'ai pris du ventre ? Quoi qu'il en soit, je n'arrêterai pas de me faire plaisir pour autant ! O:-)

En ce qui concerne l'assiette de fromages, j'ai trouvé la sélection agréable et les portions idéales. Nous avions droit à 5 fromages de différentes origines et d'excellente qualité venant tout droit de chez Uguzon​.

Pour finir, deuxième déception culinaire de la soirée : le dessert.

Il s'agissait d'une préparation très minimaliste et très légère compte tenu du menu : quelques morceaux de fraises (certes très gouteux), un peu de crème aigre pour le peps, une coque de macaron très dure, un rien de croustillant et un peu de sorbet...

Rien n'était mauvais ni mal exécuté (à part peut-être la coque de macaron qui, pour moi, n'avait pas la tendresse attendue) mais rien dans cette assiette ne m'a transcendée.

Un repas réussi en soi mais teinté de déception, une déception accentuée surement par un service inadéquat et qui aurait pu être atténuée si nous n'avions été servis que par Malik qui, lui, tient largement la route !

Le service.

Le point noir de la soirée.

A part le jeune Malik qui a assuré une performance sans faille et que nous avons trouvé très compétent et doué, je ne peux pas dire cela du reste de notre service là-bas.

Un champagne non présenté, pas de sourires alors que nous avons tout fait pour être agréables, un serveur qui m'envoie "bouler" lorsque je fais part de mes regrets et qui me parle comme à une demeurée...

J'ai sincèrement été crispée toute la soirée et cela ne m'a pas aidée à apprécier le repas que j'ai dégusté.

J'étais presque gênée vis-à-vis de l'amie que l'on emmenait au restaurant.

La douloureuse.

Comptez 75€ pour le menu 5 services (fromages inclus). Un prix trop élevé selon moi compte tenu des portions dégustées.

Bien que la qualité soit de la partie, j'aurais préféré un plat plus consistant.

Verdict.

J'ai sincèrement bien mangé mais regrette la légèreté du plat.

Dommage que le service n'ait pas été adéquat et se soit avéré à la limité du manque de respect par moment car c'est une adresse que j'apprécie(ais). Je pense devoir y retourner pour confirmer mon avis :)

Je sais, nous sommes dans une formule "brasserie" mais je n'ai pas reconnu le service ni la cuisine un peu plus élaborée déjà dégustée là-bas par le passé. J'ai été habituée à plus de gourmandise :)

Veuillez toutefois noter qu'il ne s'agit que de MON avis et seulement du mien, un soir donné sur une sélection donnée et que je ne prétends en rien détenir une quelconque vérité :)

#liège #menu #michelin