L'Isola, Omal (Waremme)


Contexte.

Lorsqu'on se retrouve avec une amie, c'est toujours au resto. Ca en deviendrait presque une tradition...

Cela faisait un bout de temps que je flânais sur le site internet du restaurant avec l'ambition d'y aller, c'était l'occasion !

L'arrivée, l'accueil...

L'établissement est assez facile à trouver car il se situe un rien en retrait de la Chaussée Romaine. Cependant, lorsque votre GPS vous arrête plus d'un kilomètre avant votre destination, c'est... assez embêtant. Heureusement que mon amie était déjà arrivée et m'attendait bien sagement !

Si les marques TomTom​ ou Garmin​ (Garmin Belux​) lisent ce post, n'hésitez pas, j'ai besoin d'un nouveau système de navigation afin d'arriver à l'heure et au bon endroit lorsque je me rends au restaurant (humour, bien sur... quoi que... :D) !

Une fois à bon port, j'ai pu garer ma voiture dans le parking dont le restaurant dispose. Face à moi, dans ce petit coin qui rappelle la campagne, une bâtisse dans laquelle je mourrais d'envie d'entrer. A peine passé la porte de la salle du restaurant, un jeune homme nous a accueillies et dirigées vers notre table de façon discrète mais chaleureuse et souriante.

J'ai adoré la disposition et le décor de cette grande salle très ingénieusement éclairée. Il s'agit d'un mélange de matériaux : poutres en bois à l'aspect très brut associées à une décoration très moderne sur l'un des murs. Une très belle réussite.

Les tables disposent de l'espace nécessaire pour profiter de la soirée en toute intimité et sont garnies de nappes dans des tons de beige qui rappellent un peu le côté "brut" de l'établissement.

Mention spéciale à la magnifique cave à vin vitrée dans le fond de a salle, une idée géniale !

L'assiette, les saveurs...

Toutes deux mortes de faim... O:-) Nous avons choisi le menu 6 services (avec fromage ! ).

  • Gambas rouges Argentin Crème de porcini / bruschetta au lardo di colonata / calamar / spek

  • Le foie gras poêlé Tartare de langoustines / agrumes / caviar de hareng Arenkha

  • Capellini aux copeaux de truffe noire

  • Le porc Ibérique Polenta aux aromates / épinards / fenouil / panais / réduction aux agrumes

  • L’assiette de fromages

  • La mousse au chocolat Ashanti Mangue / zestes d’orange / croquant de chocolat / crumble cacao

............................................

Tout au long du menu, le chef a su ajouter une petite touche subtile de ses origines familiales sardes dans les assiettes, un vrai voyage dans le Sud pour nos papilles.

Les mises en bouche à peine terminées, nous n'avions qu'une hâte : découvrir la suite.

Je tiens à mentionner d'ailleurs qu'ils ont réussi à me faire apprécier une préparation à base de poulpe, aliment que j'aime habituellement peu.

La première entrée était très agréable et bien assaissonnée. La gambas parfaitement cuite, les jeux de textures et de saveurs très bien exécutés.

Je pense que la seconde entrée est mon coup de coeur de la soirée. Une assiette osée et ambitieuse où le chaud-froid ainsi que le terre-mer étaient maîtrisés de manière remarquable. J'ai beaucoup aimé le mélange tartare-foie-gras poêlé-caviar de l'assiette. Un plat définitivement plein d'inventivité.

Les capellini étaient d'une très grande qualité gustative et les copeaux de truffes généreusement posés (à toutes les tables... ;) )

Une toute petite déception pour le plat principal que j'ai beaucoup aimé mais qui manquait, pour moi, d'un rien de finesse. Ceci dit, la viande était cuite à la perfection et tout à fait délicieuse mais j'ai un peu moins apprécié la polenta et selon moi, certains éléments dans l'assiette n'étaient peut-être pas nécessaires.

Il s'agit, à coup sûr d'une question de gout qui n'enlève rien à la qualité certaine de cette assiette.

La sélection de fromages quand à elle était très agréable et tout à fait indiquée avant le dessert.

Pour finir, j'ai adoré le dessert qui, tout en étant chocolaté présentait une touche de légèreté grâce à la mangue.

Je trouve que le contenu de l'assiette colle très bien à l'atmosphère du restaurant qui allie à la fois origines et modernité.

J'ai globalement été très séduite par ce que j'ai mangé et retenterai l'expérience sans aucune difficulté ! :)

Vivant toutes deux à une distance non-négligeable du restaurant, nous nous sommes contentées d'un apéritif et d'un verre de vin plus qu'agréables.

Le service.

Assuré à notre table par un jeune homme dynamique et souriant, le service fut tout à fait irréprochable.

Lors du repas, il est vrai que le rythme m'a semblé un peu trop lent. Le point positif est que cela nous a permis de discuter davantage mais si j'avais été seule, je ne sais pas comment j'aurais vécu la chose.

J'ai cependant appris à la fin du repas qu'ils étaient, depuis peu, seulement deux en cuisine alors qu'ils fonctionnaient auparavant à trois ce qui justifie l'attente et fait que je ne peux leur en tenir rigueur.

La douloureuse.

En fonction de votre choix de menu et consommation de vin, comptez au moins 50€ par personne et au moins 90€ si vous voulez vraiment vous faire plaisir.

Il s'agit pour moi d'un très bon rapport qualité prix compte tenu de la grande qualité des produits travaillés.

Verdict.

Si l'envie de faire voyager vos papilles en terres sardes vous titille, foncez ! Je pense sincèrement que ce restaurant est susceptible de vous séduire.

De très jolies assiettes, des produits de qualité bien travaillés et surtout respectés, un service très agréable et une salle qui vaut le détour...

Selon moi, il s'agit d'un jeune chef à tenir à l'oeil ! :)