Le Lucana, Wanze


Contexte.

Il ne s'agissait pas de ma première venue dans l'établissement. En réalité, je m'y étais rendue une première fois accompagnée de mon compagnon et d'un couple d'amis que nous aimons beaucoup.

J'étais restée sur ma faim car, l'épicurienne que je suis n'avait pu laisser sa gourmandise s'exprimer et avait du se rabattre sur un bien moins long menu.

Lorsque je me rends au restaurant et si je souhaite me faire un avis concret sur ce que j'y apprécie davantage, je trouve important de prendre le temps de me laisser emporter par l'univers du chef, il n'y a pour moi que comme cela que je peux vraiment faire des découvertes.

Détestant rester sur ma faim, pourquoi ne pas mettre fin à cette frustration et m'y rendre à nouveau ?

Le lieu, l'accueil...

Le restaurant se situe sur une route assez fréquentée, si vous avez mis vos bonnes lunettes, il est très difficile de le louper ! :D

Il dispose d'un parking spacieux à l'arrière du bâtiment ce qui vous empêche de vous tracasser au sujet de votre véhicule.

Dès mon arrivée dans l'entrée, je me suis sentie très accueillie et à ma place. Le restaurant était complet avec d'ailleurs une très grande table mais à aucun moment cela n'a été une gêne. Aussi bien concernant le fait d'être seule que celui du bruit. Il faut savoir que le patron prévient lors de la réservation qu'il y aura une grande table et demande si nous souhaitons tout de même maintenir celle-ci. Le personnel, dès le début, a été très souriant et serviable. Il s'agit du genre de sourire qui ne se feint pas, un sourire sincère qu'une personne qui ne s'épanouit pas dans son lieu de travail est incapable de reproduire.

La décoration du restaurant est selon moi, très juste. Elle se compose de dégradés de gris cassés à certains endroits par des oeuvres plus colorées accrochées aux murs.

Malgré cette sobriété, j'ai trouvé le restaurant très cosy... Il faut dire que les chaises sont loin d'être inconfortables et que le fait d'y être assis durant un certain temps n'est en rien un problème.

Les tables sont suffisamment espacées pour privilégier l'intimité à chaque table. Si vous aimez participer aux discussions des tables voisines, c'est loupé :)

L'assiette, les saveurs...

Comme vous vous en doutez surement, mon choix s'est posé pour le menu le plus long : “JEUNES RESTAURATEURS D’EUROPE”. Rien de tel pour se laisser emporter et voyager. Certains aiment les citytrips, moi, ce sont mes papilles qui les collectionnent ! :)

La liste des réjouissances découvertes au fur et à mesure s'articulait donc comme suit :

TARTARE DE CARNE SALADA / BURRATINA / SORBET TOMATE

OEUF CUIT BASSE T°/ PURÉE DE POMMES DE TERRE / LARD DE 24H / ESPUMA DE TOPINAMBOURS

RISOTTO AU BASILIC / CARPACCIO DE GAMBAS ROUGE

MAIGRE / TOMATES CONFITES/ CÂPRES/ OLIVES TAGGIASCHE/ SPECK/ AGRUMES

PACCHERI À LA TRUFFE NOIRE D’ITALIE (CRÉME DE TRUFFE ET TRUFFE FRAÎCHE)

VEAU / CRÈME DE CÉLERI RAVE / MOUTARDE DE CRÉMONE / POMMES DE TERRES CONFITES AUX OIGNONS DE TROPEA

CRÉMEUX DE PANACOTTA PISTACHES / SORBET CITRON/ GRENADE

CROQUANT DE MASCARPONE…GLACE BISCUIT/ CRÈME DE CAFÉ/ KALAMANSI

Comment résumer tout ça sans déjà mourir de faim et d'envie d'y retourner ? Je vais faire de mon mieux.

Du début à la fin, j'ai absolument tout aimé. Dès la première mise en bouche, en passant par le délicieux pain trempé dans cette huile d'olive à tomber par terre tant elle est gouteuse, les plats maitrisés à la perfection et les desserts très surprenants !

Je n'ai eu que des coups de coeur et mes papilles ont fait des découvertes très agréables. J'ai adoré le tartare et les multiples textures présentes dans l'assiette, le carpaccio de gambas hyper surprenant accompagné d'un risotto qui cassait le coté froid de l'entrée et perturbant mes habitudes...

Le maigre était cuit à la perfection de chez perfection, on ne peut pas mieux maitriser à mes yeux la cuisson du poisson. Pareil pour le veau, sa cuisson basse température lui permettait de devenir archi-fondant dans la bouche.

Bon sang ! Et la panacotta crémeuse à base de pistaches ! Waouw ! Croyez moi, vous ne verrez jamais plus cette préparation de la même façon après ça.

Si je devais décrire la cuisine de Gianni Caruso en quelques mots, je le ferais comme ceci : Il s'agit d'une cuisine authentique, qui ne triche pas où les produits ont toute leur place. Il a su conserver ses racines siciliennes que l'on sent dans chacune de ses préparations tout en y mettant une pointe d'originalité et de folie et pour moi, c'est ce mélange savamment maitrisé qui rend cet établissement incontournable.

Autant vous dire que j'ai adoré cette soirée et l'intégralité de ce que j'ai dégusté.

Le service.

Selon moi, il n'y a rien à changer sur ce point. Le personnel est super adéquat, souriant à souhait, convivial, sait rire quand le contexte le permet et l'épouse du chef, Isabelle, je crois... Est sincèrement exceptionnelle. Il s'agit peut-être d'une déformation professionnelle (il ne faut pas oublier que j'ai une formation de psy... :P) mais elle laisse entrevoir une réelle sensibilité et un profond souhait de faire plaisir à sa clientèle et ça, ça me touche et ça me plait. Il s'agit de qualités humaines que j'admire et que j'adore promouvoir. A mon sens, il n'y a rien de plus beau que des personnes qui acceptent d'être qui elles sont sans recourir à un quelconque jeu de rôle.

De plus, je n'ai jamais manqué de rien et ils ont accepté que je me connecte à leur Wifi afin que je puisse plus facilement communiquer avec mon compagnon durant le repas.

La douloureuse.

Ce que j'aime également dans cet établissement est qu'ils proposent plusieurs formules et s'ouvrent donc davantage aux différentes clientèles.

Votre addition pourrait donc s'élever d'une bonne trentaine à une centaine d'euros par personne selon votre choix.

Un rapport qualité prix plus qu'excellent selon moi.

Verdict.

Vous avez envie de sentir un vent doux venant tout droit de Sicile vous englober durant un repas dans une atmosphère agréable.

Vous êtes d'accord avec moi que la cuisine italienne, sicilienne,... ne se limite pas à l'accord Tomate mozza-Pizza-Tiramisu et êtes ouverts à la découverte ?

Foncez les amis, foncez... Ce chef talentueux mais aussi générateur de talents car certains très bons cuisiniers avant de se lancer de leur coté sont passés par ses cuisines (oui, oui, oui :) ) ne pourra que positivement vous surprendre !

Laissez vous emporter, je vous le promets, ça en vaut la peine !