L'agathopède, Namur


Contexte.

Cela faisait un petit bout de temps que l'on me suggérait de m'y rendre et c'est dans le cadre de l'action Flair​ que j'ai finalement découvert cette merveilleuse adresse.

Etant donné que le restaurant se situe au sein d'un très bel hôtel 4 étoiles, nous avons profité de cette escapade pour y séjourner.

Aux fourneaux ? Le jeune chef Carl Gillain passé par Top Chef en 2012.

L'accueil, le lieu...

Comme je l'ai précédemment mentionné, le restaurant se situe au sein de l'hôtel The Royal Snail​ en bord de Meuse.

J'ai trouvé la façade de l'établissement toute en verdure absolument magnifique. Je ne sais pas pourquoi mais dans une telle inventivité, je retrouve une note de poésie qui me fait littéralement fondre..

Trêve de niaiseries, Maurane, tu dois parler resto (Oui, je parle de moi à la 3ème personne... Je sais... Ce n'est pas bien...) !

A peine arrivés à la réception, la magie commence...

Accueillis par le chef en personne, on nous propose de prendre l'apéritif au bar de l'hôtel, chose que, bien sûr, nous acceptons !

Concernant les lieux, je dois vous avouer que tout est magnifique et qu'au sein de cet établissement, le mot design prend tout son sens.

Aussi bien dans le bar que dans la salle de restaurant, on retrouve énormément de jeux de lumière, élément qui accroit le coté magique dont je vous parlais précédemment et qui accentue d'autant plus le sens du détail dont l'établissement transpire.

Une fois l'apéritif et les mises en bouche terminées, nous avons été dirigés vers la salle de restaurant où nous avons eu une place hors du commun... Et oui... Nous avions vue sur la cuisine... Waouw ! (Voir photo :D )

Bon, je ne tiens plus, je meurs d'envie de vous décrire tout ce que nous avons dégusté !

L'assiette, les saveurs, le vin...

Afin de ne pas déroger à mes habitudes, nous avons opté pour le menu 7 services (je pense qu'un jour mon homme ne voudra plus franchir la porte d'un seul resto...).

Au programme :

Tartare de veau/ Foie gras à l'orange/ Radis/ Moutarde.

La grosse langoustine/ Xérès/ Kumquat/ Sapin.

Ragoût de coco de Paimpol/Lard confit/ Estragon/Chorizo.

Sole/ Fenouil/ Viennoise/ Jus de coques/ Citron.

Pigeonneau/ Carottes/ Sésames/ Épices/ Pommes de terre.

Agrumes/ Safran/ Lait d'amandes.

Chocolat Dulcey/ Caramel.

____

Cependant, avant de commencer tout ça, place aux mises en bouche ! Promis, je vais tout faire pour vous les décrire au mieux...

Bon sang, il faudrait vraiment que j'opte pour un nouveau smartphone sur lequel je peux noter correctement...

(Un sponson ?! Samsung Mobile​, Sony Mobile​, Apple Store​, Vanden Borre​, Crespin Tilleur​... ? :D Qui ne tente rien... Bon, ok, j'abuse !)

Nous avons tout d'abord eu droit à des croquettes de petits gris de Namur à tomber raide ! Les croquettes étaient hyper croustillantes tout en étant onctueuses et absolument délicieuses à l'intérieur... Une véritable tuerie ! Ensuite, une préparation à base de boeuf Holstein et de fromage frais. Une véritable touche de fraîcheur, j'ai adoré... Et pour finir cette valse, un trompe l'oeil dans une coquille d'oeuf où les textures et les saveurs étaient travaillées à la perfection.

J'oubliais presque... Pour accompagner tout cela nous avons choisi un Viognier gourmand !

Place aux choses sérieuses maintenant, le menu !

Le tartare... Une vraie explosion de saveurs pour nos papilles. Rien que cette première entrée valait le détour jusqu'à Namur.

Une véritable alliance entre fraicheur (grâce au radis...) et gourmandise (le foie gras...) puis, un jeu de textures parfaitement orchestré... J'en voulais encore !

Ensuite... Une langoustine parfaitement cuite qui m'a vendu rêve avec une petite glace au sapin qui apportait un coté décalé délicieusement subtil...

Le ragoût de coco de Paimpol, une petite touche coquine tant elle était gourmande assaisonnée à la perfection et séduisante à souhait... Olalaaa... J'en salive encore !

Mon homme qui n'aime habituellement pas trop le fenouil a englouti celui de son assiette en moins de temps qu'il faut pour le dire, j'ai cru rêver puis... J'ai goûté... et j'ai compris !

En plus d'avoir un morceau de sole absolument irréprochable sur notre assiette, les accompagnements l'étaient tout autant. Un véritable régal ! Aussi bien pour les yeux que pour nos papilles.

Ce pigeonneau... Olalaalalaaaaaaaa !! Ca mérite même un "oufti !"

Je pense que je n'avais jamais mangé un pigeonneau aussi gouteux de toute ma vie ! Fondant à souhait, la cuisson était plus que parfaite... Le jus épicé absolument gouteux et parfaitement assaisonné. Rien de trop, rien de trop peu ! J'ose le dire... Un véritable orgasme gustatif !

Pour suivre, le sucré !

Un premier dessert très agréable qui apportait une note délicate de fraicheur et puis...

La tuerie sucrée du jour... Le chocolat Dulcey ! Pour la chocoolic que je suis, je ne pouvais mieux tomber... Je me suis absolument régalée.

Ce que j'ai aimé dans ce menu, c'est qu'à chaque assiette l'alliance de finesse et de gourmandise était présente... C'était gourmand, c'était fin, c'était beau... Bref, c'était parfait.

Je n'ai aucun bémol à soulever, nos papilles et nous-même avons passé une excellente soirée !

Concernant le vin, la sélection était excellente et parfaitement adaptée à nos assiettes. Dommage cependant qu'elle ne soit pas proposée "d'office" et qu'il faille la demander car elle en vaut sincèrement la peine, croyez moi.

Le service.

J'ai rarement vu un ballet aussi régulier au niveau du service. Nous n'avons jamais trouvé le temps trop long ou trop court, tout était irréprochable et le personnel génialissime et hyper attentif tout en restant très sympathique.

La douloureuse.

Je ne peux que vous conseiller le menu 7 services à 75e. Certes, ce n'est peut-être pas un montant accessible pour tous mais pourquoi ne pas profiter d'une offre telle que celle du Flair pour faire danser vos papilles ? :)

Pour le reste, tout dépendra de votre consommation de vin.

Ceci dit, vous pouvez aussi opter pour un menu réduit (4 services) et donc l'addition aussi (45€) mais je trouve cela dommage lorsque l'on constate la qualité de ce que l'on a dans l'assiette.

Verdict.

Bon sang ! Courez-y, allez-y en bateau, à la nage, à cheval... Que sais-je ?!

Les Namurois ignorent la chance qu'ils ont d'avoir un tel établissement dans leur jolie province...

Une chose est sûre, nous y retournerons... :)

________

Qui avait dit qu'un menu Flair était un attrape nigauds ?

Surement pas moi ! :)

BONUS : Avec votre pain, pour accompagner votre repas, n'hésitez pas à gouter le beurre émulsionné, je ne vous en dis pas plus !