Philippe Fauchet​, Saint-Georges.


Contexte.

Le 13 avril, c'était mon anniversaire. Décidément, vous le saurez ! :D

Pour l'occasion, je me devais de trouver un restaurant mais... Lequel ?!

Après une trèèèèèès longue réflexion et des discussions interminables (indécision quand tu nous tiens...), j'ai décidé de réserver chez Philippe Fauchet pour trois raisons :

La première est que j'avais adoré sa cuisine lors de ma première visite,

La seconde, que nous n'y étions plus allé depuis l'étoile arrivée quelques semaines après notre passage,

Et puis, pour finir... Eux aussi fêtent leur anniversaire (20 ans !) ce mois-ci et un menu existe à cette occasion.

Le lieu, l'accueil...

Comme je vous l'ai déjà expliqué dans la précédente chronique à leur sujet, j'aime beaucoup le lieu puis... On va très bientôt habiter pas loin de là (si vous saviez comme je me réjouis !).

Nous nous trouvons perdus dans la nature sans pour autant être loin de l'autoroute face à une bâtisse absolument magnifique qui ne donne qu'une envie, entrer !

A peine passé l'immense porte d'entrée, on se retrouve dans un lieu qui d'une façon assez impressionnante ressemble énormément à l'univers du chef : Matières nobles brutes, du vrai, une place pour la nature, des câbles noirs apparents relient les lampes... On ne cache rien, on expose la réalité, j'adore !

Nous fument accueillis par la maitresses des lieux dont j'adore la chaleur et la convivialité et cette fois, c'est à l'étage que notre table était dressée.

Les saveurs, les assiettes, les vins...

Je suppose que je ne vous étonnerai pas si je vous dis que nous avons opté pour le menu anniversaire en 9 services.

Au programme :

Petites préparations en mise en bouche ...

***

Asperges de Malines

Beurre noisette / lard au Belgian Owl ...

***

Févettes/ ail des ours

Langoustine de Guilvinec

***

Morilles/ Neige de foie gras

Enoki / éponge / pleurote/ parisien

Sarrasin / cardamine ....

***

Ferrat / Caviar Osciètre

Palourdes / asperges de pertuis /

Crème Normande/ Ciboule ....

***

Ris de veau

Rhubarbe/ Lentilles Beluga/ Lapsang Souchon ...

***

Coq des prés

Salsifis / arabica / poivre vert frais ...

***

St Marcelin de la Mère Richard

Miel de Bourdaine / Noix / huile de noix...

***

Sorbet Litchi

Fruits / Légumes/ Verveine

***

Chocolat grand cru de Cuba

Noisette du Piémont / Vanille

***

Encore un peu de douceur ....

Beaucoup de choses à vous raconter !

J'essayerai toutefois de rester claire, je ne voudrais pas vous perdre ! :)

Commençons par les mises en bouche :

Nous en avons dégusté quelques unes mais celles qui me marquent le plus sont celle à base de boeuf Holstein (la preuve, je l'ai dégustée avant de la photographier... Honte à moi !) qui enrobait le palais et mettait toutes les plus belles qualité de la viande en évidence et celle à base d'oignons des Cévennes, d'un fromage aux cristaux de sels affinés 48 mois et de lotus : Une véritable merveille gourmande, riche en textures et très bien équilibrée.

Passons au menu :

Pour commencer, nous avons eu droit aux asperges de Malines à la présentation impressionnante, ça change de ce que l'on voit habituellement (même dans les étoilés :D). Elles étaient accompagnées de lard macéré au Whisky "The Belgian Owl​".

Tout était absolument délicieux et exécuté de façon idéale.

On avait du croquant, de la douceur et le gout subtil de l'asperge.

J'ai adoré ! :)

Pour suivre, la langoustine cuite à la perfection accompagnée de févettes qui donnaient un coté un peu plus gourmand à la préparation. J'ai également beaucoup aimé cette assiette très printanière et trouvé que l'utilisation de l'ail des ours était une excellente idée.

Ensuite, un classique de Philippe Fauchet : la neige de foie gras.

J'ai un coup de coeur absolu pour cette préparation du foie gras que je trouve plus que judicieuse.

D'une texture très étonnante, elle apporte de la rondeur de façon très légère au plat contrairement à ce que l'on pourrait imaginer.

Elle porte également bien son nom : "neige" sauf bien sûr pour son gout.

Trêve de dissertation sur la neige de foie gras...

L'assiette était merveilleuse. Sous cette neige, une mélange de champignons très bien assaisonnés couvraient le sarrasin qui ajoutait tout le croquant nécessaire au plat.

J'en ai encore des frissons...

Pour suivre, le Ferrat, une fois encore, une assiette très réussie. Un poisson parfaitement cuit, de très belles saveurs et des textures agréables au palais. Que demander de mieux ? :)

Les ris de veau croustillants et cuits comme il le faut étaient accompagnés d'un jus au thé Matcha, une idée splendide qui donnait une dimension supplémentaire au plat, j'ai adoré.

Vous vous direz que je me répète mais le coq des prés était délicieux : parfaitement cuit, très gouteux....

Puis... Ces pommes de terre hyper croustillantes.

C'est décidé, je veux sa recette ! :D

Je sais, on est supposé dire "je voudrais bien s'il vous plait" mais mince... C'est trop bon ! O:-)

Nous avons ensuite dégusté la préparation à base de Saint Marcelin entourée d'huile de noix de son jardin (si ma mémoire est bonne...) Une véritable réussite ! L'ajout de miel était une excellente idée qui donnait un petit coté sucré et gourmand à l'assiette... Miam !

Le premier dessert à base de sorbet au litchi, de fruits et de légumes (comme le radis, le céleri...) était la touche de fraicheur idéale avant d'entamer le dessert plus gourmand.

Pour finir, nous avons dégusté le dessert au chocolat.

De la grande gourmandise qui ne pesait absolument pas sur l'estomac en fin de repas, la note de fin parfaite ! Ca fondait, ça croquait dans la bouche... Re-re-re-miam !

Ce que j'aime dans la cuisine de Philippe Fauchet c'est qu'il ne fait pas semblant. Le produit est utilisé pour lui-même et n'est jamais gâché par l'un ou l'autre ingrédient.

Grâce à ses préparations, je voyage, je découvre, je rêve...

C'est un vrai mini-trip pour mes yeux et mes papilles, j'adore !

Puis... L'accord mets-vins est parfait.

C'est indéniable, ils osent ! Nous ne sommes pas dans le vin que l'on trouve "partout" mais dans la véritable de recherche. Jusqu'à servir du saké avec un dessert, c'est génial !

Le service.

Absolument irréprochable !

Le serveur en salle est très attentionné et sympathique. Il a même adhéré à notre humour (ou fait semblant :D), ce qui nous a beaucoup plu !

Il ne s'agit vraiment pas de l'étoilé où l'on vous parle avec distance ou "prout-proutisme", c'est authentique, tout comme la cuisine du chef.

Cette fois encore, j'ai adoré la présence de la patronne. Il s'agit d'une femme sincère, généreuse et passionnée qui est là pour le client et ça se sent.

Un rayon de soleil qui circule dans le restaurant.

Nous avons également eu la chance de discuter à plusieurs reprises avec le chef. Un homme très accessible et sympathique absolument habité par son métier avec qui il est très agréable de discuter.

La douloureuse.

Votre addition dépend totalement du menu que vous choisissez mais je pense que vous pouvez déjà vous en sortir avec un budget de 60€ par personne en consommant de manière raisonnable.

Pour une expérience plus complète, je pense que vous devez davantage compter sur un budget de 130€ pp.

Je vous le conseille d'ailleurs !

Pour moi, il s'agit d'un rapport qualité prix tout à fait justifié compte tenu de l'expérience vécue et de la qualité des assiettes dégustées.

Verdict.

Si vous ne connaissez pas encore cet établissement et que vous aimez les expériences culinaires de qualité où la générosité et les saveurs sont présentes, foncez chez Philippe Fauchet.

De la maitrise, du savoir faire, de belles assiettes, des saveurs délicieuses...

C'est un véritable artiste et il est plus que doué... Croyez-moi, ça en vaut définitivement la peine !