Le D'Arville​ et La Suite du D'Arville​, Namur (Wierde)


• Contexte.

Cela faisait un sacré bout de temps que je souhaitais me rendre dans ce bel établissement dont la cuisine et les chambres à thème me faisaient rêver O:-) .

Ayant perdu ma petite Mamy la veille, je vous avoue que j'ai failli reporter ma réservation mais j'avais besoin de changer d'air et je suis sure qu'elle aurait également préféré que je me fasse plaisir.

C'est donc motivée à me changer les idées que j'ai pris le volant direction Namur.

• Accueil, les chambres, le restaurant...

Je suis tout d'abord arrivée dans un petit coin de paradis en pleine nature mais à deux pas de l'autoroute (je vous rassure de suite, on est loin d'entendre les voitures ou quoi que ce soit :D).

La façade du restaurant recouverte de lierres grimpants est tout simplement magnifique. Cela donne vraiment envie d'entrer dans l'établissement et rapproche encore plus ce beau bâtiment de la nature.

A peine passé la porte (comme une touriste avec tous mes sacs), j'ai été accueillie par le chef et des membres du personnel. Un accueil hyper convivial et souriant qui m'a de suite mise à l'aise.

Afin de me débarrasser de toutes mes affaires, j'ai demandé s'il était possible que l'on me conduise jusqu'à ma chambre ce qui fut accepté de suite.

Cinq minutes plus tard, je découvrais le bâtiment qui abrite les chambres à thème... Un seul mot : WAOUW !

Puis... Lorsque j'ai découvert la chambre qui m'était réservée pour ce (trop court) séjour : Re-WAOUW !

Je vous dis tout... !

Le bâtiment se situe à 300m du restaurant. Je vous avoue d'ailleurs que par facilité (et pourriture O:-) ), j'ai fait le trajet en voiture..

J'ai eu droit à une visite guidée des lieux : cuisine où allait avoir lieu mon petit-déjeuner du lendemain, salle de séjour, piscine extérieure chauffée...

Puis... Ma chambre...

Une chambre gigantesque pour la lilliputienne que je suis.

Un très grand lit, de grandes armoires et une salle de bain de dingo !

J'ai eu droit à une baignoire jacuzzi, les amis !

Oui... jacuzzi ! :D

Une salle de bain digne d'une salle de bal où j'avais de l'espace pour me détendre, me pomponner,... durant des heures.

J'ai également adoré le fait que le plafond soit totalement "vitré" et offre une si belle vue sur le ciel et le paysage qui entoure les lieux...

Vous l'avez compris, il s'agissait d'une chambre hyper confortable où j'ai passé une excellente nuit.

Mon seul petit bémol concerne le fait que les toilettes se trouvent dans la salle de bain complètement ouverte sur la chambre.

Je suis une archi-méga-pudique de la toilette et j'admets que pour ce détail, j'étais heureuse que mon homme ne soit pas avec moi. O:-)

Ceci dit, des toilettes se trouvent aussi dans l'espace commun au rez-de-chaussée, nous aurions pu nous arranger :D

Pour rassurer les personnes psychologiquement déséquilibrées comme moi, j'ai également découvert une autre chambre lors de mon "commando-découverte" très romantique munie de toilettes avec une porte. :D

Place au restaurant maintenant...

J'ai trouvé le restaurant très spacieux et la disposition des tables idéale. Les murs étaient sombres mais minutieusement rehaussés par la luminosité apportée par les éclairages, les tons orangés et les murs en brique apparente.

La décoration allie à merveille la tradition, l'ancien et la modernité et ça, j'adore !

Les tables étaient très joliment dressées de nappes dans des tons beiges repassées à même la table (un détail qui ne se loupe pas :D). Comme je le mentionnais il y a quelques mots, on fait référence à la tradition de la nappe mais on la décale avec une autre couleur. Une chouette notion du détail très appréciable !

Assez "papoté", place à la cuisine... :D

• Les assiettes, les saveurs, les vins...

Comme vous vous en doutez, étant seule à table, affamée et ayant envie de découvrir la cuisine du chef, j'ai opté pour le menu le plus long : Un 9 services ! :D

Au programme de cette soirée gourmande :

- Les mises en bouche

- Crevettes Obsiblue marinées au curcuma et au gingembre cuites à l'unilatérale, beurre aigre doux, poivron rouge et mangue.

- Langoustine royale rôtie à la plancha, émulsion d'huitres bretonnes, jeunes pourpiers, purée de racines, pommes Granny, dentelles au jus vert.

- Quenelle de brochet, fleur croustillante et flan de courgettes, crevettes grises de la Mer du Nord, mousseline de crustacés.

- Lard de cochon wallon confit aux olives et aux épices du Mexique, lentilles vertes du Puy, chips de jambon ibérique, jus corsé.

- Bouillon de volaille, champignons shiitake, chou chinois. Foie gras de canard de la ferme de la Sauvenière juste poêlé.

- Pigeonneau royal d'Anjou, asperges blanches de Maline, jeunes légumes racines, pommes salardaises.

- L'assiette de fromages du moment d'ici et d'ailleurs...

- Le prélude au dessert.

- La variation sucrée.

Tout un programme me direz-vous... Vous avez raison ! :D

____

Commençons par les mises en bouche !

3 mises en bouche de très très bon augure...

J'ai tout d'abord dégusté une salade de crabe accompagnée d'une tuile à la fleur de sel.

La préparation était très fraiche, équilibrée et gouteuse : on y retrouvait de la texture, des saveurs franches et d'excellents produits.

La seconde mise en bouche se composait d'un chaud/froid d'asperges blanches et vertes, de sot l'y laisse et de légumes croquants.

Miam ! En plus d'être idéalement exécuté, le chaud/froid était très gourmand et le sot l'y laisse, idéalement cuit. Une préparation que sort de l'ordinaire de ce que l'on peut trouver habituellement en guise de premières dégustations.

Le sot l'y laisse est d'ailleurs, pour moi, un produit excellent trop peu présent dans la cuisine des chefs.

Pour finir avec les mises en bouche, j'ai dégusté un bonbon de Saint-Jacques accompagné d'un risotto à l'encre de seiche et d'une écume au pistou.

Encore une belle réussite très gouteuse mais où il me manquait peut-être cette fois la petite touche de texture pour rendre le tout parfait. Ceci dit, nous n'en sommes qu'aux prémisses et je pense que je commence à devenir tatillonne... :)

Quoi qu'il en soit, dès ces bouchées, j'ai compris que mes papilles allaient passer une excellente soirée !

Passons maintenant aux entrées...

- Conformément au programme que vous avez ci-dessus ( O:-) ), j'ai commencé par les crevettes.

J'ai adoré cette assiette pour plusieurs raisons :

Tout d'abord, sa gourmandise. Comme vous le savez je ne suis pas qu'accro au resto, je suis également une grande gourmande et moi, peu importe, l'étoile, la réputation, les produits utilisés... Une assiette se doit d'être gourmande. Ce fut le cas !

En plus de cela, les produits étaient d'une fraicheur et d'une qualité indéniable et les saveurs plus que présentes.

Le tartare de mangue et de poivron rouge était très bien exécuté et accompagnait à merveille la crevette.

J'ai également beaucoup aimé la préparation à base de tête de crevette frite qui apportait de la texture et un coté coquin à l'assiette.

- Pour suivre, j'ai eu droit à la langoustine royale.

L'assiette à peine posée sur la table, j'étais déjà sous le charme de cette entrée dont l'esthétique me plaisait énormément et présageait d'un bel équilibre aussi bien au niveau des saveurs que des textures.

Je ne me suis pas trompée... Entre la langoustine idéalement rôtie, l'émulsion d'huître apportant une petite touche de pep's iodé, la tuile au jus vert offrant une réelle profondeur à l'assiette grâce à sa texture et la touche de Granny Smith pour la note d'acidité, je n'ai rien à redire. L'assiette était délicieuse, bien équilibrée... J'ai presqu'eu envie d'en redemander tant je l'ai appréciée.

Vous vous doutez bien qu'après ça, je mourrais d'envie de découvrir la suite... :D

- L'assiette suivante m'a un peu moins séduite esthétiquement parlant mais les saveurs et les textures ont tout rattrapé ! La quenelle de brochet était riche en saveurs et subtilement réalisée, la mousseline de crustacés et le flan de courgettes apportaient de la rondeur et de l'onctuosité à l'assiette et le coté croquant était subtilement ajouté grâce à la fleur de courgette délicatement frite.

Je dois admettre que j'ai également beaucoup aimé la présence des quelques crevettes grises décortiquées à la main qui nous conduisaient tout droit à la Mer du Nord. :)

- Alors, alors... Le bouillon de volaille et ce fabuleux foie gras poêlé. Le comble de la gourmandise pour ma part.

Je sais, je sais, je vais surement encore recevoir des messages privés menaçants des fervents défenseur des oies,... Mais oui, je mange du foie gras.

- Cela me fait d'ailleurs penser que je devrai rapidement vous parler de tous ces messages et mon avis là dessus.- O:-)

Bref, j'ai très sincèrement adoré cette assiette ! Le foie gras était parfaitement cuit et fondait dans la bouche... Le bouillon était assaisonné à merveille et les shiitaké étaient tout à fait à leur place.

Une assiette gourmande, très bien exécutée avec d'excellents produits...

J'ai adoré !

- Le lard de cochon wallon (s'il vous plait :D)

Une fois encore, une excellente assiette ! Le lard confit aux olives était de très grande qualité et fondait dans la bouche.

J'ai trouvé l'idée de l'associer à du jambon ibérique excellente.

Il s'agissait d'une assiette gourmande, pleine de punch et de finesse.

Je me suis régalée... !

- Avant d'embrayer sur le fromage, j'ai eu droit à un pigeonneau royal d'Anjou, des pommes de terres salardaises et un jus corsé exécutés avec grande maitrises et dont les saveurs étaient tout simplement délicieuses !

Une assiette gourmande, très gouteuse et idéale pour clôturer cette succession de plats...

Les desserts maintenant :D

- Un moment que j'adore même si, à table, je les aime tous sauf celui après les mignardises... Ce moment où l'on sait que l'on ne mangera plus rien.. : le plateau de fromages !

Surtout quand il ressemble au leur... Une sélection de fromages impressionnante regroupant des "familles" (pâtes dures, chèvre...) et des tas d'origines différentes.

Je ne savais pas où donner de la tête tant j'avais envie de tout déguster.

Entrainée par la serveuse très sympathique, nous en sommes arrivées à une assiette gargantuesque (photo à l'appui) et je n'ai rien laissé !

En tant que fan absolue de fromages, j'étais à la fête ! :D

Grand plus : mon assiette était accompagnée d'une salade hyper rafraichissante qui était plus que la bienvenue.

- En guise de prélude au dessert, j'ai reçu un glacé à l'orange légèrement amère accompagné d'un jus de yuzu et d'une ganache orangée.

Il s'agissait de la petite préparation idéale pour passer la préparation la plus sucrée de la soirée.

On y retrouvait de la fraicheur, des saveurs prononcées et un très bel équilibre entre l'amer, l'acidité et le sucré.

- Pour terminer ce bon repas... Le dessert hyper gourmand ! :D

Un moelleux au chocolat des Caraïbes, un macaron aux myrtilles, un espuma à la réglisse, une glace au cuberdon, une mousse à la fraise et un coulis à la myrtille.

Je ne sais pas si je dois le mentionner mais je me suis régalée ! Tout était absolument délicieux.

Le moelleux était fantastique, coulant à souhait et réalisé avec un excellent chocolat, le macaron très gourmand, la glace avait le vrai gout du cuberdon, la mousse à la fraise était légère mais riche en gout... Waouw ! Un dessert comme je les aime : de la gourmandise, de la maitrise et du chocolat O:-)

Pour ne rien gâcher, j'ai beaucoup aimé la sélection de vins proposée que j'ai trouvée complètement en adéquation avec le menu !

En bref, j'ai adoré le savant mélange de finesse et de gourmandise dégusté tout au long du repas...

Le service.

J'ai été très positivement surprise par le professionnalisme du personnel.

Ils ont été confrontés à une table de 3 hommes tout à fait impolis sortant des blagues salaces toutes les 3 minutes à haute voix, criant dans le restaurant et manquant même de respect à l'une des serveuses... Ils sont restés hyper pro, impassibles et zen.

Croyez moi, ce ne fut pas mon cas. Lorsque ces 3 ours m'ont proposé un verre, j'ai bien vite refusé en rétorquant que des hommes insultants envers les femmes ne m'offriraient jamais quoi que ce soit.

Je déteste les individus qui, sous prétexte qu'ils ont quelques années de plus, un portefeuille surement mieux rempli que le vôtre,... croient qu'ils peuvent tout se permettre. Et non les loustics, ça ne marche pas avec "Mademoiselle Facebook" (je précise qu'il s'agit du nom qu'ils m'ont attribué après avoir bien gentiment commenté mon physique lorsque je me suis rendue aux toilettes...).

BREF ! :D

La cadence entre les plats était impressionnante ! Jamais une assiette n'est arrivée "trop vite" ou "trop lentement"... Le rythme était juste idéal !

Un tout tout grand bravo à l'équipe qui a offert un service haut de gamme et très personnalisé avec un grand sourire et énormément de sympathie.

• La douloureuse.

Celle-ci variera très fort en fonction du menu choisi mais vous pouvez déjà vous en sortir dès 52€ pour un 5 services ce qui est très raisonnable compte tenu de la qualité de ce restaurant !

Concernant ce que j'ai dégusté, le menu 9 services était au prix de 95€ et l'assortiment de vins à 40€.

Je persiste et signe, le rapport qualité prix est très bon !

A propos de la nuit maintenant...

Vous pouvez séjourner dans une suite comme la mienne pour 150€ ou loger dans une chambre comme la blanche dont je vous joins quelques photos, pour 125€.

Le petit déjeuner concocté par le chef en personne est au prix de 12€ !

Ils proposent également des formules spéciales, n'hésitez pas à vous renseigner :D

• Verdict.

J'ai très sincèrement passé un séjour d'exception dans ce coin de paradis situé à peine à 40 minutes de chez moi.

Il s'agissait de l'adresse parfaite pour me détendre et en prendre plein les papilles..

C'était peut-être ma première visite mais surement pas la dernière (accompagnée cette fois <3 )

Merci encore à Olivier Bourguignon​ pour cette parenthèse magique !

Pour m'en avoir tant mis plein les yeux, il la mériterait sincèrement son étoile...

• BONUS :

- C'est le chef en personne qui prépare le petit-déjeuner le matin !

- Du pain aux mignardises en passant par les confitures... Tout est fait maison ! :D