L'air de rien, Fontin (Esneux)


Contexte.

Lorsque je vous promets de vous emmener au restaurant avec moi, vous pouvez constater que je ne me fiche pas de vous ! O:-)

C'était donc en très charmante compagnie que je me suis rendue au restaurant L'air de rien il y a trois semaines.

Ma dernière visite remonte d'ailleurs aux prémisses de ma page, en décembre 2015 si ma mémoire ne me fait pas défaut O:-).

J'y étais allée avec ma petite maman chérie et en avais gardé un excellent souvenir.

Le lieu, l'accueil...

J'ai tout d'abord envie de commencer par l'anecdote du jour...

Pile poil dans les temps et à deux minutes du restaurant, je me réjouissais de rencontrer Valentine Lejoly​ !

Seulement, j'oubliais que mon GPS était hyper défaillant et en effet, il m'a réservé une belle surprise...

"Chouette un raccourci !"

C'est ça... Mon GPS m'emmène dans un microscopique chemin de terre... Sans issue !

Je me retrouve confrontée à un cheval et ses propriétaires qui m'expliquent que ma seule solution est de faire les plus d'un kilomètres et demi parcourus en marche arrière ! :'(

"Ô désespoir, Ô stress intense, Ohhhhhhh meeeeeeer** !"

Entre les arbres, la route instable... J'étais lancée.

Une fois cette maudite étape terminée (je vais être honnête avec vous, j'ai passé ce moment à m'énerver sur moi-même, à jurer... A devenir complètement dingo quoi !), j'étais enfin en route vers le resto !

Croyez moi, ce repas était plus que mérité... O:-)

L'accueil fut hyper convivial et souriant, je me suis directement sentie accueillie et à ma place.

Pour ceux qui ne connaissent pas l'endroit, il s'agit d'un lieu magique !

De la pierre, du bois... L'environnement intérieur est brut et plein de sens. Il s'agit d'un univers authentique proche de la nature, proche de l'essentiel.

Pas besoin de nappe, de chichis, on sait que l'on ne va pas de moquer de nous ici !

Les assiettes, les saveurs,...

En soirée, le restaurant propose deux formules :

Une formule à 75€ (celle que nous avons choisie) avec 18 assiettes au programme et une autre un peu moins longue à 67€.

Afin de vous aider à vous faire une petite idée de ce que nous avons dégusté... Voici le menu ! :)

betterave, truite, coquelicot

cornichon, aneth

shoot de berce

poireau brûlé

neige de foie gras

lard de mangalica confit

peau de poulet, herbes

crabe, poires, fenouil

raviole d'herbes

rouget, courgettes, estragon

langoustine, tomate, rose sauvage, basilic

pois et fèves, jaune d'oeuf, consommé de volaille

pommes de terre, roquette

black angus, betteraves jaunes, lierre terrestre

agneau, aubergine

yaourt, persil

assiette de fromages (suppl.)

Oseille, rhubarbe, céleri

Tout un programme n'est-ce pas ?!

Cette fois, je vais sélectionner mes assiettes "coup de coeur" et vous parler de façon un peu globale de la cuisine du chef car je suis convaincue que si je détaille tout, je vais perdre certains d'entre vous :D

J'ai tout d'abord adoré le shoot de berce, son coté hyper ludique et très représentatif de la philosophie de l'endroit.

Ici, on est allé chercher un produit brut, naturel, assez peu utilisé (c'est d'ailleurs la première fois que j'en apercevait dans un restaurant), pour le transformer en contenant. Pour ne rien gâcher, la préparation à base de fromage de chèvre frais hyper pep's à l'intérieur était délicieuse !

La neige de foie gras, c'est une préparation que j'adore et avec laquelle j'ai d'ailleurs fait connaissance là-bas lors de ma première visite en décembre.

Un aspect faussement "sec" à l'extérieur et dont la texture surprend une fois en bouche... Du fondant, de l'onctueux, un vrai bon gout de foie gras dont les saveurs sont rehaussées à l'aide de la présence d'agrumes dans la cuillère... Miam !

Puis... Impossible de ne pas vous parler du lard de mangalica confit et de la peau de poulet.

Le premier, je le qualifierais de folie furieuse. Hyper fondant en bouche et gouteux, il m'a laissé un souvenir impérissable. Tant que j'avais envie d'en demander un second en cuisine... O:-)

Puis.. La peau de poulet, du génie ! Ce petit croquant que vous voyez sur les photos, une fois en bouche, rappelait toutes les saveurs que l'on peut connaitre du poulet rôti que l'on mange à la maison ou chez Mamy. J'ai adoré ! :)

Parmi mes assiettes préférées, on retrouve aussi la langoustine.

Une réalisation et des associations pleines de délicatesse.

La tomate mariée à la rose apportaient un peu de complexité au gout de la langoustine qui s'en voyait sincèrement magnifié. Sans oublier le pickles déposé sur cette dernière qui ajoutait la dimension nécessaire pour rendre l'assiette géniale, un excellent moment pour mes petites papilles.

Mon seul petit bémol de la soirée (mais alors là, très très petit bémol), c'est le manque de textures et de coup de boost de la préparation à base de pommes de terres. Ma convive était d'ailleurs du même avis que moi, compte tenu de ce que nous avions dégusté auparavant, nous nous attendions à un peu plus de dimensions dans l'assiette : du croquant, une saveur complémentaire...

Ceci dit, j'ai tout de même adoré cette assiette et son coté "j'ai envie de taper dedans" très gourmand !

Puis... Je ne peux pas ne pas vous parler de l'assiette de black angus !

Etant donné toutes les assiettes que nous avions déjà dégustées avant celle-ci, j'ai trouvé la portion de viande très généreuse et plaisante. Nous avions de quoi apprécier le produit et j'ai adoré que ce soit le cas car la viande, en plus d'être d'excellente qualité était particulièrement bien cuite et fondait littéralement en bouche.

J'ai également beaucoup aimé le fait que le chef ait, une fois encore rendu son assiette plus inédite en utilisant des produits que l'on connait peu comme le lierre terrestre et la betterave jaune, qui, en plus d'apporter de la couleur, accentuaient également les saveurs déjà présentes dans l'assiette.

Maintenant, j'aimerais davantage vous parler de ce que je ressens de la cuisine du chef, Stephane Diffels​.

Il s'agit d'une cuisine authentique mais pleine de subtilités.

Je m'explique... Ici, il n'y a pas de triche, pas de dénaturation du produit... Lorsqu'un produit est travaillé, ce n'est pas pour qu'il passe inaperçu.

Non, on doit le gouter, le sentir, essayer de comprendre pourquoi il se trouve là.

Le produit est utilisé pour lui même et ça, pour moi, c'est hyper important.

Certes, les saveurs sont associées mais jamais sans perdre de vue l'ensemble de l'assiette. L'assiette est un tout mais elle est lisible !

De plus, un autre aspect que j'apprécie est que le chef est vraiment très attentif à la provenance, à la qualité et à la saison des aliments qu'il travaille.

Ce n'est pas tout de bien travailler le produit, il faut aussi être capable de travailler le bon... Croyez moi, il gère très bien cela ! :)

Le service.

Pout être honnête, je l'ai trouvé absolument irréprochable : Professionnel, agréable et convivial... De quoi passer une excellente soirée !

Je souhaiterais d'ailleurs accorder une mention spéciale au service du vin.

En plus d'avoir reçu une sélection qui était idéalement associée à ce que nous avons dégusté, le sommelier présent, Marc​, parle des vins avec une passion telle qu'il ne peut que nous donner l'envie de se laisser emporter et de nous ouvrir à la découverte. Il connait ses produits, en parle de façon géniale et, ce qui ne gâche rien, est doté d'un sens du service inouï et d'une grande sympathie !

On voyage avec lui !

La douloureuse...

Comptez 110 à 150€ pp. vin et fromages compris (car l'expérience en vaut la peine).

Sachant que le plus grand menu est à 75€ et le plus petit à 67€ (quand je dis plus petit, je parle de quelques petites assiettes en moins) et les sélections de vin sont respectivement à 35 et 45€.

Selon moi, compte tenu du contenu dans l'assiette et de la belle expérience vécue, le rapport qualité prix plaisir est excellent :)

Verdict.

Amateur de bons produits et de bonne cuisine, foncez !

Si vous aimez passer un chouette moment au restaurant, découvrir et voyager entre les assiettes, cette adresse est pour vous et je ne peux d'ailleurs que vous conseiller de vous y rendre à votre tour.

En plus de proposer une cuisine de très belle qualité le cadre et le service en valent aussi la peine :)

Bonus.

Le mercredi, il est possible de venir avec sa bouteille de vin (moyennant un droit de bouchon). Cela limite les dépenses et permet de partager ses trouvailles avec ses amis ! :)

Et... Les mignardises maison sont à tomber !! <3

#exception #restaurant #authenticité #miam #occasion #lairderien #esneux #gastronomie