Hertog Jan, Zedelgem (Bruges)


Récit de mon premier 3 étoiles Michelin... :)

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler d'un restaurant qui m'a...

fait frissonner, me sentir exceptionnelle, donné les larmes au yeux, prise aux tripes, a fait voyager mes papilles dans des contrées inconnues et surprise au plus haut point.

Contexte

Etant en séjour, à Ostende, je recherchais un restaurant "un peu exceptionnel" où me rendre. C'est par chance que j'ai réussi a décrocher une table qui venait de se désister chez Hertog Jan !

Mes sensations avant d'arriver en lieu et place du premier 3 étoiles de ma vie ?

D'abord du stress.. Et oui, l'hôtel dans lequel je me trouvais était catastrophique : défraichi, mal insonorisé, vue sur un bâtiment peu engageant... Bref, je ne vous conseille pas l' Hotel Europe Oostende​. Si seulement il n'y avait eu que ça... En entrant dans le garage (avec ascenseur à voiture), aucune place pour manoeuvrer à cause d'une voiture mal stationnée et paf, je raye ma voiture ! Youhouuuu... -_-

Je vous assure que j'ai bien failli partir directement et rentrer à Liège.

Une fois en route, de l'anxiété !

"Mer..., si sur place il y a un voiturier, je suis dans le pétrin ! Ma voiture est sale, mal rangée et puis... Je n'aime pas que l'on dérègle mon siège."

Il faut que vous sachiez qu'à moins d'être nain, vous ne piloterez pas mon bolide sans changer mes réglages.

Lorsqu'on mesure un mètre soixante (officiellement et 1m57 pour les intimes...), on se doit d'assumer !

Une fois sur place : Un grand ouf de soulagement ! Pas de voiturier en vue... (Olé, olé, olé, olé !)

Je change de chaussures, Louboutin oblige !

Maurane était ready to party (euuuuh... Là, je m'emballe un peu )

Et si on parlait un peu du restaurant maintenant ? :)

Le lieu, l'accueil...

Waouw, waouw et re-waouw !

Mais quel endroit magnifique...

Il s'agit d'une ancienne grange totalement rénovée en pleine nature et dominée par un immense jardin potager où ils cultivent les produits qui se retrouveront dans nos assiettes. La taille de ce jardin ? Au moins quelques terrains de foot (et oui, lorsqu'on grandit avec des garçons, on compte en terrains de foot ).

Avant d'entrer dans la salle de restaurant, on vous offre d'ailleurs un verre et on vous invite à visiter ce magnifique jardin.

Concernant la durée de votre visite ? Vous aurez tout le temps que vous souhaitez ! Quelle belle preuve de flexibilité de la part du chef. J'adore !

Une fois dans la salle, le charme a continué à faire son effet.

Une pièce étonnamment spacieuse munie d'une énorme baie vitrée donnant sur la belle nature qu'offre le jardin.

Des tables rondes nappées de blanc, un beau parquet au sol, une salle bien éclairée et hyper lumineuse...

L'accueil du personnel ? Charmant !

Soyons honnêtes, les serveurs doivent aussi être recrutés pour leur physique avantageux (rires). Enfin y'a pire quoi...

Plus sérieusement, je me suis de suite sentie à ma place et très accueillie. Aucun malaise par rapport à la langue, ils parlent très bien français. :)

Les assiettes, les saveurs...

Concernant le menu, mon choix s'est posé sur la découverte généreuse à € 255 (hors boissons) :

mises en bouche, 5 entrées, 1 plat, 2 desserts et chariot de douceurs.

Vous vous doutez surement que je me suis permise d'ajouter l'assiette de fromages à 15€. :D

Au programme (connu après le repas bien entendu) :

- mises en bouche diverses et variées...

- collection de tomates 2016

- loup de mer, herbes, fenouil

- asperge, moelle de boeuf, kimchi

- langoustine, fruit de la passion, vanille

- foie gras, anguille fumée, radis

- canard, betterave rouge, réglisse

- sélection de fromages

- rhubarbe, rose, jasmin

- "Snickers"

- Chariot de douceurs.

Je ne vais pas tout vous décrire, cela serait trop long, mais je vais essayer de vous faire passer les émotions ressenties durant ce repas.

Lorsque j'ai reçu la première mise en bouche, j'ai eu peur...

3 morceaux d'avocat, de l'huile d'olive et de la poudre de tomates.

Ma pensée première devant cette assiette : "Me...(euuuh ! Mince) quoi... Je fais 2h heures de route pour me rendre ici, je m'apprête à payer plus de 300E pour ça..."

J'ai arrêté de réfléchir, j'ai attrapé ma fourchette et j'ai gouté !

Purée, bon sang, Seigneur, Jésus, Marie-Joseph, oufti, oufti valet ! (Bon, on est liégeoise ou on ne l'est pas !)

Que d'émotions !

Cette assiette était juste époustouflante et démentielle...

Je me demande comment on peut arriver à un tel équilibre, à une telle justesse et une dimension pareille avec si peu d'ingrédients. J'en suis toujours soufflée !

Leur huile d'olive maison apporte le génie nécessaire à l'association de la poudre et de l'avocat. J'en ai d'ailleurs acheté une bouteille !

Je pense que vous allez me prendre pour une timbrée en lisant cette chronique mais... Jamais, je n'avais vécu quelque chose de semblable.

Une autre assiette dont j'ai très envie de vous parler est la première entrée : "Collection de tomates 2016".

Tout d'abord, pour son esthétisme : je la trouvais tellement belle que j'avais sincèrement du mal à "y aller" !

Dans cette assiette, uniquement de la tomate. Et oui, rien que de la tomate.

Il faut savoir qu'ils en cultivent plus de 100 variétés dans leur jardin. Ça en jette, non ? :)

Une fois encore, je me suis dit : "Ouais, rien que de la tomate..."

Mais Maurane, réveille toi, c'est là que sont toute la subtilité et l'audace.

En utilisant un seul et unique type de produit (en l’occurrence la tomate), ils arrivent à produire une assiette hyper savoureuse, munie de textures différentes et d'une profondeur incroyable en bouche puis... quel jeu d'équilibriste ! Tout est là, à la bonne place, au bon dosage et ce petit bouillon froid de tomate, mon dieu (ah oui, je crois au dieu nourriture :D), quel génie !

Parlons également du plat...

Une assiette faussement simple où tout se mariait à merveille.

Une présentation artistique, osée car faussement négligée dont j'étais particulièrement fan.

Un canard cuit à la perfection et d'excellente qualité...

Puis... ils ont réussi à me faire apprécier la réglisse or, d'habitude, je déteste cela (mais vraiment de chez vraiment !). Ils sont parvenus à la travailler de sorte que j'en ressente uniquement l'intérêt de son mariage avec la betterave et le canard (et pourtant, j'étais réticente). Bref, de la folie !

Ma seule petite déception concerne le plateau de fromages...

C'est vrai que lorsqu'on connait celui de l' Hostellerie Le Prieuré Saint-Géry​, tous les autres semblent dérisoires. J'aurais aimé davantage de fromages locaux et un peu plus de choix.

Je me permets bien sur la critique car il s'agit d'une très grande maison. Compte tenu cependant du prix raisonnable de cette assiette et de la qualité des produits proposés, je dois admettre que je me suis régalée sans aucun regret quant à ce choix gourmand :)

De plus, ils ne sont pas du tout pingres lorsqu'on s'attarde sur les quantités servies (Ô bonheur pour la gourmande que je suis !).

Pour finir, je souhaite vous parler du "Snickers". J'adore cette tendance à revisiter une gougouille, une crasse, un bonbon, un biscuit (bref, vous choisissez selon l'endroit dont vous venez ) qui a bercé notre enfance dans la cour de récré et que l'on se rappelle très bien d'avoir volé dans "l'armoire à crasses" alors que l'on avait déjà clairement abusé durant la journée...

Un vrai régal hyper gourmand qui rappelle le gout de cette "crasse" industrielle mais avec des ingrédient exceptionnels et en 1000 fois meilleur et généreux.

Et oui, les loulous, ce n'est pas parce que l'on est dans un 3 étoiles que l'on ne peut pas être généreux et méga-supra-giga-minga (pour les liégeois) gourmand.

Bref, vous l'aurez compris, ce repas m'a mis la plus grosse claque de ma vie et pour un sacré moment je pense.

J'en ai toujours des étoiles dans les yeux quand j'en parle et ma visite remonte déjà à plus de deux mois...

Niveau vin, étant seule, ayant 25 minutes de route, tenant à mon permis, la sécurité de n'ayant pas la moindre envie d’abîmer encore ma voiture (qui, pour l'anecdote, n'est jamais retournée dans ce foutu parking de m...aleur), je n'ai bu que 3 excellents verres d'alcool (c'est déjà pas mal!) se mariant à la perfection avec les préparations dégustées.

Le service.

Absolument parfait !

Avenant, attentionné, sympathique, léger (ouf !), jamais pressant, ni "colle aux fesses"... J'ai adoré !

Tous ont fait l'effort de me parler en français, sont restés souriants tout le long du repas, ont ri à mes blagues (pas drôles :p)... Ben quoi... Ca flatte l'ego ! :D

Plus sérieusement, malgré le fait que je sois seule dans une salle remplie de personne surement bien plus influentes, fortunées, que sais-je encore... que moi, je me suis toujours sentie accueillie, détendue et à ma place. Pour tout ça, merci à cette équipe du tonnerre !

La douloureuse ?

Pour une vraie expérience là bas (c'est à dire le plus gros menu), miser sur 300 à 370E pp. (selon votre consommation en vin, alcools...)

C'est pas donné mais p....unaise ! Qu'est ce que ça en vaut la peine !

Mention spéciale à leur forfait eau à 14E pp.

Peu importe la quantité consommée (et j'en ai bu !), on ne vous contera rien de plus. Pour ce type d'établissement, chapeau !

Verdict

Je me mets à genoux et j'applaudis ! Vous allez certainement me prendre pour une dingo (ce que je suis d'ailleurs surement) mais m'arracher autant d'émotions positives et différentes d'une telle puissance alors que je suis seule à table... Cela mérite une ovation.

Si votre budget vous le permet et/ou si vous devez fêter un événement OU demander votre cher(e) et tendre en mariage, c'est l'endroit.

Soyez en certains, j'y retournerai ! Une claque pareille, ça se reprend plusieurs fois !

BONUS

Après le plat ou les entrées (je ne sais plus), vous serez invité (peu importe qui vous êtes) à visiter les cuisine et à déguster une petite préparation réalisée devant vos yeux juste pour vous !

L'absence de snobisme qui met à l'aise est à re-souligner :)

_______

C'est clairement le resto à faire au moins une fois dans sa vie !

#occasion #amoureux #exception #restaurant #gastronomie #anniversaire #michelin #menu #3étoiles