La Cuisine d'un gourmand, Profondeville (Namur)


Contexte.

Cela faisait des semaines, des mois... que j'en entendais parler.

Il était temps que je mette fin au travail de mon imagination et que je découvre une bonne fois pour toute la cuisine de ce gourmand !

Déjà, le nom du restaurant rassure ! Etant très gourmande (accro au resto, ce n'est pas juste un titre), je n'accorde ma confiance qu'aux individus de mon "espèce" :D

Mon amoureux chéri étant malade ce soir là, c'est avec l'une d'entre vous que je me suis rendue dans ce restaurant que j'avais hâte de découvrir.

Radio à fond, compil' des années 2000 oblige (ça fait du bien de temps en temps, non ?), j'ai bien failli ne jamais arriver sur place car distraite comme je suis, je n'avais pas remarqué que j'étais plus que sur la réserve...

"Et m**** ! "

Ouf, j'aperçois une pompe à essence (youhouuuu) ! Enfin... Non, fermée !

Sueurs froides, stress... J'en passe !

Heureusement, alors que mon tableau de bord affichait "0 km" d'autonomie depuis plus de 10 minutes, je tombe sur une pompe (ouverte cette fois) ! Ouf !

Plus de 95, tant pis, ma voiture boit du grand cru ce soir, partons pour la 98, pas le choix :D

Une fois garée, j'aperçois Ludivine qui arrive en même temps que moi... La soirée peut enfin commencer !

Le lieu, l'accueil...

Tout d'abord, le restaurant est proche des grands axes (ouf, pas de panique niveau GPS cette fois ! ) et se situe en bord de Meuse. Par contre, soyez prudents lorsque vous vous garez car la route est fréquentée par pas mal de "Fangio" amateurs de sensations au volant...

Une fois à l'intérieur, on découvre un restaurant élégant, très spacieux mais qui a su rester chaleureux et "cosy" malgré le nombre de tables (bien espacées) qui y figurent.

Par chance, ce soir-là, il faisait une température plus qu'agréable et nous avons pu prendre l'apéritif ainsi que déguster les mises en bouche en terrasse.

Je dis "par chance" car j'ai adoré l'ambiance dégagée par ce petit coin de verdure qui offre une jolie vue sur la Meuse ainsi que sur la façade arrière du restaurant.

Puis... Je ne vous l'ai pas dit mais nous étions de grandes privilégiées ! Nous avons eu l'honneur de manger à la table d'hôtes qui se situe presque dans la cuisine du chef. A quelques centimètres du bar et avec une vue plongeante sur la cuisine, nous étions prêtes à se laisser chouchouter !

Les assiettes, la cuisine, les saveurs...

Lorsqu'on se trouve à la table d'hôtes, on a droit à un menu "surprise" concocté par le chef et son équipe juste devant nos yeux... Un grand plaisir me concernant... :)

Avant de vous parler de tout ça, place aux mises en bouche servies "au jardin".

Pour n'en citer qu'une partie (sinon, je vais vous garder durant des heures...) Nous avons reçu un krupuk à l'encre de seiche, accompagné de crevettes et d'une mayonnaise au wasabi. Une association qui ne m'a pas étonnée car déjà goutée auparavant mais réalisée avec une grande justesse et un vrai petit plaisir en bouche :)

Puis... Mon petit coup de coeur : la préparation à base de thon rouge.

Une vraie petite pépite !

Tout d'abord, issu de la pêche durable ce qui, pour moi, est plus qu'indispensable.

Mais aussi... Très gouteux et idéalement associé.

La préparation était crue et avec une certaine inspiration niçoise, l'anchois, ça ne trompe pas ! Enroulé dans du concombre pour ajouter un rien de douceur, j'ai adoré !

Place aux choses sérieuses : Le menu dont je vous fais un "Best of".

Pour commencer, nous avons eu droit au veau.

En plus d'être très jolie, j'ai trouvé cette assiette très riche en relief aussi bien au niveau des saveurs que des textures. Le coté doux et fondant du veau était contrebalancé par le pep's des oeufs de truites et le croquant ainsi que la complexité du sésame grillé.

Le chou fleur était également un ajout d'excellente qualité car il assurait la cohérence de l'assiette, un délice !

Ensuite, une véritable tuerie : La langoustine sauce Nantua. Un classique, certes, mais réalisé de mains de maître et une réelle explosion de saveurs et de maîtrise en bouche.

Un produit d'excellente préparé avec grand soin... Je n'ai pas de mots à part : MIAM !

Enfin... Le bonheur est loin de s'achever ici !

Pour continuer, nous avons dégusté la lotte fumée au foin (s'il vous plait).

Le gout fumé était impeccablement maitrisé car il ne prenait pas le dessus sur les saveurs subtiles de la lotte qui étaient rehaussée par le léger gout d'olives que l'on percevait. Puis, je vous avoue que l'association avec les petits points de mangue et de tomate était idéale... Une fois de plus, une très belle réussite !

Pour suivre... Mon petit coup de coeur : La bouillabaisse autrement.

Pas besoin de long discours, la photo parle d'elle même. Bien que... Je dois tout de même préciser certaines choses :

En plus d'être présentée et servie de façon non conventionnelle, sa recette l'est aussi car la soupe de poisson a une inspiration asiatique. Le lait de coco fait toute la différence et adoucit et remet au gout du jour ce classique merveilleux. Miam, miam et re-re-miam !

Maintenant, mon produit chouchou, les ris de veau !

Impeccablement croustillants et moelleux à coeur, accompagnés de pommes de terre dauphine et d'une sauce aux cèpes, j'étais au paradis !

J'ai passé quelques assiettes tout aussi démentielles mais je ne peux pas vous parler de tout, je dois aussi vous laisser le plaisir de la découverte... :)

Ceci dit, je ne peux pas vous laisser sans vous parler du fromage cuisiné et du dessert.

En ce qui concerne le premier, il s'agissait d'un crotin de chèvre préparé avec de la pâte de brick et d'une chantilly à la maquée. Rien qu'en voyant la photo, je sais que vous comprendrez pourquoi, j'ai adoré cette assiette ! Du croquant, du fondant, des gouts assumés et affirmés.. J'adore !

Pour finir, le clou du spectacle, car, à ce stade, on peut parler de spectacle : Le dessert servi sur un Plexiglas devant nos yeux ébahis façon Alinea à Chicago.

Nous avons adoré cette belle "mise en scène" exécutée devant nos yeux. Ca comble tous le sens, c'est (presque) inédit et on en prend plein les yeux..

Un vrai moment magique...

Je ne peux pas non plus, passer à autre chose sans vous parler du vin.

Tout d'abord, je tiens à souligner le service impecable du sommelier ainsi que sa bonne humeur et sa grande gentillesse. Puis... La sélection s'est avérée hyper adaptée et chaque des vins susceptible de se retrouver dans ma cave.

Une fois de plus, un carton ! :)

Comment qualifier la cuisine de John Maes ? Je dirais qu'il s'agit d'une cuisine inventive, riche en relief, généreuse et gouteuse qui fait la part belle aux produits de qualité, de saison ainsi que locaux et qui ne laisse pas de côté l'émotion malgré la grande maîtrise dont il fait preuve. Bravo chef, ce fut merveilleux !

Le service ?

Je n'ai absolument rien à redire, il était tout à fait en adéquation avec l'endroit, l'expérience ainsi qu'adapté à ma personnalité (c'est à dire une grande bavarde qui déteste se prendre au sérieux).

La douloureuse.

Pour cette expérience en "je ne sais combien de services", comptez 75€ pour le menu et 30€ pour la sélection de vin.

Un excellent rapport qualité prix selon moi et une dépense qui en vaut plus que la peine !

Verdict.

Alors, si vous n'avez jamais eu la chance de vous attabler à La cuisine d'un gourmand, foncez, vous devez absolument remédier à ça !

D'ailleurs, si vous le pouvez, tentez l'expérience de la table d'hôtes, vous en prendrez plein les yeux et les papilles !