Le Jacob's, Nandrin : La viande façon "haut de gamme".


Contexte.

Fin de l'année passée, quelques jours avant l'anniversaire de mon homme, j'ai décidé de lui faire plaisir et de l'emmener manger de la viande !

Pour tout vous dire, il sature clairement des resto interminables où l'on mange jusqu'à 20 services puis, n'étant pas doté du même métabolisme que moi, il doit faire un peu plus attention à ce qu'il mange.

Direction le Jacob's donc pour un 3 services maximum. Et oui, il énonce ses conditions avant... Vous n'imaginez même pas comme ça m'énerve ces longues heures à négocier un service de plus (moi) ou de moins (lui). Le pire, c'est lorsqu'il accepte une proposition, arrivé devant le resto, il change d'avis.

Compliquée - hein - la vie de l'accro au resto... (Rires).

Bon... Je vais arrêter de geindre, je pense que le "Bureau des plaintes" est fermé :D

Le lieu, l'accueil, l'ambiance...

Le restaurant se situe en bordure de route du Condroz, à Nandrin et rassurez-vous, dispose de son propre parking.

A l'intérieur, beaucoup de couleurs sombres, des matériaux nobles comme le bois et le marbre ainsi qu'un éclairage très tamisé qui offre un coté "sélect" à l'endroit.

J'ai également beaucoup apprécié la vue plongeante sur la cuisine (et forcément sur le four Josper, grande force de l'établissement) qu'offrent certaines tables stratégiquement disposées.

Nous avons été accueillis par un jeune homme très sympathique (dont je vous reparlerai un peu plus tard) qui a pris soin de nous placer face à la cuisine. Pour tout vous avouer, je n'ai même pas eu besoin d'énoncer le nom de la réservation, nous étions "repérés".

La cuisine

Avant d'entamer notre repas, nous avons reçu quelques petites mises-en-bouche pour patienter globalement très agréables mais ma préférence revient de façon assez surprenante au popcorn au curry !

C'est simple, enfantin mais décalé et punchy, j'ai adoré.

Nous avons toutefois souhaité gouter davantage de choses (et oui, mon homme est quand même capable de compromis :D) donc avant l'entrée, notre choix s'est posé sur les aiguillettes de boeuf Wagyu (41€, ok, ok, on a craqué mais bon, lorsqu'on nous présente la viande avant même de faire notre choix...) et la Tempura de Scampis "Black Tiger"/ Chorizo (14€).

Rien à redire sur la viande, elle était parfaite... Persillée à souhait, pleine de gout, fondante... Maintenant, la question que je me pose est plutôt : "dépenserais-je encore 41€ pour cela ?" Exceptionnel, certes mais... Mettre un tel prix pour un "amuse bouche", c'est presque arrogant, non ?

Par contre, les scampis, plutôt deux fois qu'une ! Une tempura idéale, des assaisonnements maitrisés, des sauces qui s'accordent à la perfection et n'oublions pas le chorizo qui donne un pep's réel à la préparation, MIAM !

J'ai eu du mal à me décider pour l'entrée mais j'ai finalement accordé mes papilles sur une assiette de ris de veau : "Coeur de ris de veau/Veau sous la mère/ Chataigne/ Champignons des bois" à 18€ et mon homme sur les Saint Jacques de Dieppe/ Chicons confits/ Beurre Blanc à l'Orange à 16€.

Mon assiette m'a personnellement beaucoup plue ! Les ris de veau étaient très bien préparés et cuits ainsi que généreusement servis, croustillants comme je les aime et la sauce, plutôt classique mais délicieuse.

Petit bémol, par contre, pour la, certes, très jolie assiette de St. Jacques de mon homme mais on accusait une légère sur-cuisson et le beurre d'orange manquait d'un coup de pep's. Il s'agissait tout de même d'une entrée tout à fait correcte et agréable.

Passons au plat !

Le Lobster Steak/Terre & Mer/Rumsteak & 1 Homard entier à 52,00 € pour moi et l'onglet de Black Angus prime /échalottes/280gr à 33,50 € pour l'amoureux.

J'ai trouvé mon assiette copieuse et l'accord entre le homard et l'onglet très réussi. Ma viande était bleue, comme demandée et le homard très bien cuit. La cuisson au Josper donne clairement un intérêt supplémentaire à la chair, c'est très agréable.

Pour finir, après une longue réflexion, j'ai tout de même opté pour un dessert : Pain perdu / Pommes caramélisées / Caramel mou à 8,5€. Un dessert simple mais léger et bien équilibré pour terminer le repas.

Pour accompagner notre repas, nous avons opté pour un Vino Nobile di Montepulciano, 2011 Croce di febo. Une bouteille de qualité qui convenait très bien à nos attentes.

Le service.

Nous avons clairement été chouchoutés par le manager du restaurant qui s'est avéré être un peu stressé, certes, mais très sympathique et à notre entière disposition. Nous avons d'ailleurs également beaucoup apprécié la gentillesse du reste du personnel.

La douloureuse.

Bien que nous ayons très bien mangé, que je n'aie strictement rien à redire sur ce que j'ai pu déguster et que j'étais totalement consciente du prix de chaque chose, je trouve que les prix demandés sont un peu excessifs.

Certes, il s'agit de produits d'excellente qualité mais plus de 250€ pour deux mises en bouche (dont une très noble, je l'admets), deux entrées, deux plats, un dessert, deux apéritifs, de l'eau et une bouteille de vin raisonnable, nous avons trouvé cela trop élevé à nos yeux.

Petit bémol pour l'addition donc.

Verdict.

Il s'agit d'une excellente adresse pour manger un très bon morceau de viande avec des amis ou en amoureux si vous disposez d'un chouette budget pour vous faire plaisir !