Le Sette, Waremme


Contexte, lieu, accueil...

Pour tout vous dire, c’est purement par hasard que je suis tombée sur ce restaurant. En travaillant sur le site internet de Trouve Ton Resto (dont je suis chargée de communication depuis quelques mois), j’ai découvert ce tout nouvel endroit, absolument référencé nulle part à l'époque à part "chez nous".

Croyant d’abord qu’il s’agit d’une erreur dans la base de données, je regarde sur Facebook (déformation presque professionnelle) et trouve un jeune établissement : une petite trattoria au look intéressant et aux photos de plats appétissantes.

Je saisis mon smartphone et envoie directement le lien à mon homme. Un mois plus tard, nous y étions (et oui, lui et les resto… C’est compliqué !).

De passage là-bas un jour de très beau temps, nous avons choisi de manger sur leur très chouette terrasse située sur la place principale de Waremme à l’image de l’intérieur du restaurant où l’on trouve une décoration branchée, juste dans l’air du temps et où la présence du bois rend le lieu encore plus chaleureux.

Le personnel est accueillant, souriant, motivé… On se sent directement à l’aise !

Alors, qu’est-ce qu’on mange ?

Au Sette, ils fonctionnent à la carte et lors de certains événements comme la fête des mères, ils proposent parfois des menus.

Comme vous le savez, je suis une grande gourmande… J’ai donc supplié mon homme pour qu’il accepte que l’on commande avec l’apéro leur sélection de charcuteries et j’ai réussi ! Il a craqué… (Rire diabolique)

En plus, il ne l’a pas regrettée ! L’assiette était équilibrée, les charcuteries délicieuses… Un classique, certes mais un classique de qualité.

Pour accompagner cela, mon homme avait choisi leur mojito dont je ne me rappelle plus la composition exacte mais quelle tuerie ! Il faudra y retourner…

En ce qui concerne le reste du repas, j’ai craqué en entrée pour leurs pâtes à la carbonnara et aux ris de veau (gourmandise quand tu me tiens…) et en plat pour le rouget et son risotto.

Quant à mon homme, ce fut les Spiga à la truffe en entrée et la tagliata de bœuf en plat.

Parlons de l’entrée : Une présentation qui me plait et qui donne faim, une assiette aux parfums agréables qui ne donne qu’une envie : commencer à manger !

Une fois en bouche, on découvre des pâtes al dente, une carbonara subtile et bien exécutée et des ris de veau agréables et délicatement travaillés même si j’aurais préféré qu’ils soient plus croustillants en surface (je suis une difficile).

Passons au plat ! Une assiette colorée sans chichis de présentation inutiles composée de filets de rouget généreusement servis à la cuisson impeccable, quelques coquillages l’étant tout autant et d’un risotto hyper gourmand. Une excellente assiette !

D’ailleurs, en parlant de plat, je ne peux pas faire l’impasse sur celle de mon homme : sa fabuleuse tagliata de bœuf ! Une fois encore, on retrouve de la couleur, des produits de qualité et une cuisson saignante respectée (son choix, pas le mien… Je n’aime que la viande bleue). Pour tout vous dire, j’ai même eu le droit de gouter à son assiette ! Généreux n’est-ce pas ? Et… Franchement, j’ai été conquise ! Nous avons enfin trouvé où manger notre tagliata en périphérie !

Nous avons par contre fait l’impasse sur le dessert à mon grand désespoir… Les deux desserts qui me faisaient de l’œil manquaient à l’appel. Au moins, ça prouve que c’est frais et maison 😊 Point de vue service...

Nous avons été gâtés par une équipe jeune et à l’écoute qui, en plus d’être sympa et conviviale, s’est montrée pro et courageuse. Que demander de plus ? 😊

La douloureuse

Comptez entre 13,5€ et 16€ pour les antipasti, 15€ et 19€ pour des pâtes et 17€ à 25€ pour un plat.

Avec deux entrées, deux plats, une bouteille de vin, deux apéritifs et de nombreuses bouteilles d’eau, nous en avons eu pour un peu plus de 100€. Un prix qui nous a semblé totalement justifié compte tenu de la qualité et la générosité des assiettes dégustées.

Verdict

Une adresse que je vous conseille vivement ! Le type de petite perle dont on aime avoir le secret et où l’on prend plaisir à retourner, ce que je ferai d’ailleurs rapidement en pensant à réserver mon dessert à l’avance ! Pour plus d'info : La Page Facebook du resto !

#risdeveau #trattoria #bistronomie #waremme #boeuf #coupdecoeur #amoureux #cuisineitalienne