Le Clos de Récollets, Durbuy


Il y a un peu plus de deux mois, j'avais la chance d'être invitée à séjourner avec mon amoureux au Clos des Récollets.

Comme toujours, je vous raconte tout donc je dois vous avouer qu'avant d'arriver là-bas, la voiture de mon homme a été témoin d'une belle engueulade... Hum... : (...) L'amoureux : "Non, pas par là"

Maurane : "Mais si, j'ai vu qu'il était noté qu'il y avait un parking par ici"

L'amoureux : "Maurane, t'aurais quand même pu te renseigner !"

Maurane : "Et toi alors ?! Tu crois que tu es le seul à travailler peut-être ?"

Maurane : "Je dois encore t'expliquer longtemps les trajets de malade que je fais pour aller au bureau ?"

(...)

On trouve enfin une place, on marche en direction de notre destination du week-end...

Puis, je m'aperçois que j'ai laissé mon appareil photo dans le coffre et c'est la crise ! Bon, je vous passe les détails mais étonnamment et c'est véridique, une fois passé la porte de l'hôtel, on avait tout oublié et nous nous sommes remis à roucouler !

Tout ça, je pense, grâce à la magie des lieux et l'ambiance reposante de l'hôtel.

Jetez un coup d'oeil à cette vue, ça se comprend, non ?

Pour tout vous dire, (comme d'hab') nous sommes arrivés à la bourre donc nous sommes directement allés manger ! Yes !

Dès notre arrivée dans le restaurant, tout comme dans l'hôtel, nous nous sommes sentis accueillis, reposés et à notre place.

D'ailleurs, je me dois de vous parler de la salle de restaurant : qui, rien que pour son côté absolument atypique, mérite d'être découverte. Du bois, des poutres et des pierres apparentes... C'est dingue comme les lieux ont été respectés et donnent une sensation d'irréel et de magie hors de toute temporalité.

Au programme pour nous ce soir-là : le menu gastronomique et la sélection de vins associée. Pour une fois que l'on ne reprend pas la route après un resto...

Nous avons commencé avec une assiette de mises en bouche : un chou farci au fromage hyper gourmand, une soupe froide d'asperges idéalement assaisonnée et rafraîchissante ainsi qu'une mousse de jambon très agréable. Une chouette assiette qui nous donnait clairement l'envie de passer de suite à la première entrée.

J'y viens ! Nous avons entamé le menu avec le carpaccio de sériole. Une assiette étonnante aux tendances japonisantes et qui ne laisse clairement pas de marbre. J'ai adoré les associations de textures et de saveurs qui venaient délicatement relever le gout très agréable du poisson car, au cas où vous vous le demandiez, la sériole est un poisson ! :D

Pour suivre, place à la rosace de homard.

Avec cette seconde entrée, on continue sur une lancée très agréable : de beaux produits, une assiette généreuse et une complexité de textures comme juste comme j'aime !

En ce qui concerne le cabillaud, qui, je le souligne était juste fabuleux grâce à sa cuisson hyper maîtrisée qui lui accordait une parfaite onctuosité, était agrémenté de sa marinière de coquillages et d'un kick de citron et de gingembre histoire de casser le côté classique du plat.

Pour le plat principal, nous avons eu droit au filet d'agneau grillé.

Une fois encore, je ne peux pas vous cacher que la cuisson était très réussie et c'est quelque chose de très important pour moi car sur ce type de produit, une sur-cuisson peut avoir un impact très négatif sur la qualité de l'assiette. Autre petit aspect que j'ai aimé ici, c'est que niveau portions, pour nous, c'était juste l'idéal. Après les 3 premières entrées assez généreuses, un plus gros morceau de viande aurait surement été de trop !

En (très) bonne mangeuse, je me suis laissée tenter par leur assiette de fromages. Une belle sélection avec de vrais beaux morceaux qui permettent de goûter ce que l'on mange. Pas des petites "tchetchettes" comme on nous sert parfois et qui donnent "un gout de trop peu".

Pour finir, place au dessert autour de l'abricot. On y trouvait de l'abricot rôti, de la glace au romarin et des amandes torréfiées qui nous offraient un beau voyage en Provence. Un chouette dessert léger mais gourmand qui nous a beaucoup plu !

Après ce repas qui nous a énormément plu, nous sommes allés nous reposer durant quelques heures (avant de récupérer nos petits loulous chez ma maman) dans une jolie chambre épurée et très agréable où le bois occupait une place significative.

Une des choses que j'aime le plus lors de nos escapades à l'hôtel, c'est le p'tit déj. On a eu droit à une chouette sélection de belles et bonnes petites choses dont des locales (et ça, ça fait plaisir !). Seul bémol pour moi, le beurre en mini barquette qui a toujours tendance à me frustrer mais ça, c'est un détail :)

Vous l'aurez compris, je vous conseille clairement de vous y attabler mais aussi d'y passer la nuit, ce lieu est magique !

Niveau budget ?

Comptez :

75€ pour le menu gastronomique - 31€ pour la sélection de vins associée

110€ pour la nuit à deux et 12,5€ pour le petit déjeuner

Pour l'offre couplée (menu+nuit) : 142,5€

Plus d'info ?

#resto #Gastronomie #durbuy