Le Petit Axhe, Waremme.


Il y a un peu plus de deux mois, je découvrais une adresse où j'ai passé une merveilleuse soirée entre amies.

Elles et moi, on se réunit au moins une fois par mois à trois ou à quatre autour d'une bonne table et de quelques verres de vin. On a déjà connu des naufrages mais également des soirées où nous avons tellement bien mangé que l'on voulait juste y retourner le lendemain (ouf, elles sont plus nombreuses...).

La soirée passée au Petit Axhe fait partie du deuxième groupe.

Après avoir été chercher mes chères et tendres amies avec mon bolide tout neuf (oui, j'ai craqué pour une Audi Q2), nous sommes arrivées saines et sauves avec une faim de malade !

A peine passé la porte, nous nous sommes senties dans une atmosphère conviviale et chaleureuse. Devant nous, une salle très jolie rénovée il y a peu, rehaussée par des couleur pep's, qui mélange habilement élégance et modernité et où... on se sent bien !

Faut dire aussi que la patronne fait tout pour que l'on se sente à l'aise. On remarque instantanément qu'il s'agit d'une femme pleine de vie, passionnée par son métier et qui souhaite le partager.

Et si on parlait du repas ? C'est pour ça qu'on est là, non ?

En tant qu'épicuriennes qui se respectent, nous avons a opté pour le menu 5 services :

- Noix de St-Jacques rôties

- Langoustines royales sautées

- Filet de faisan

- Dos de cerf

- Biscuit coco-amandes

Après avoir bien profité de notre coupe de champagne et des mises en bouche proposées (mention spéciale à celle à base de moules), place au menu tant attendu.

Pour commencer, les St-Jacques dont la cuisson était tout à fait réussie, l'acidité du sorbet kalamansi, le butternut pour son onctuosité ses saveurs délicates ainsi que le croquant de la pistache et sa finesse. Le combo gagnant pour une première entrée équilibrée et réussie.

Ensuite, place aux langoustines ! Une assiette gourmande par la profondeur et le contraste la sauce (je sais qu'il ne s'agit pas du bon mot mais pour moi, quand un jus, un bouillon, une crème... est gourmand(e), c'est une sauce) délicate qui les accompagnait.

Avec les deux assiettes suivantes, on passe au gibier et on débute avec le filet de faisan : cuisson parfaite, sauce à tomber par terre, le tout accompagné de chou frisé et de boudin blanc. Gourmandise quand tu me tiens...

Acte 2 : le dos de cerf !

Une assiette de gibier "façon Grand-mère" comme je les aime : airelles, carottes, pommes de terre qui croustillent. De quoi me rappeler avec bonheur les excellents plats du dimanche midi chez ma Mamy... Ici, avec la touche de crème de lentilles qui magnifie le plat.

Et parce qu'il faut bien que toutes ces bonnes choses aient une faim (ouftiiiiii le jeu de mots) : le dessert biscuit coco-amandes . Fraîcheur, textures, gourmandise et équilibre. Tout ce qui nous fallait pour terminer ce très bon repas sur une note plus que positive.

En ce qui concerne l'addition, ici, on se situe dans la fourchette (tchouuu, je n'arrête plus avec les jeux de mots) haute moyenne-haute pour ce type de restaurant : comptez, pour un menu 5 services, 70€ pp et 33€ pour la sélection de vins.

Notez qu'ils proposent également une sélection "Bob" modérée en termes de quantités à 23€.

Vous l'aurez compris, de la décoration,en passant par l'accueil et le service jusqu'à la cuisine, nous avons tout aimé.

Amateurs de cuisine française classique qui laisse place à l'inventivité et à la fantaisie, vous êtes au bon endroit.

Bref ! Allez-y :)

#avis #cuisine #classique #cuisinefrançaise #produitsfrais #gastronomie