Bistronomie M - Une expérience mitigée.


Cela faisait un bout de temps que je n'avais plus du le mentionner mais je tiens à souligner que : Cette chronique et un récit personnel à propos d'une expérience sur une certaine sélection et à un certain moment. Mon but n'est absolument pas de tirer des généralités mais simplement de m'exprimer en toute honnêteté et liberté.

Il est également très probable que je sois tombée un mauvais jour. J'y retournerai donc bientôt pour affûter mon avis :)

La semaine passée, je découvrais pour la première fois la Bistronomie M à Wanze.

Pour tout vous dire, pour une fois, c'était mon homme qui avait envie de sortir manger un bout. Son envie ? Un burger, une brasserie... Bref ! Un truc simple sans trop de chichis.

Arrivés sur place, on trouve facilement une place de parking et on entre dans le resto.

Le personnel est très accueillant et semble heureux de nous recevoir. Le restaurant n'étant pas complet, on nous propose plusieurs tables. Une fois notre succession de "c'est comme tu veux, c'est toi qui choisis" terminée, on s'installe et très rapidement nous recevons la carte des boissons et des plats.

Etant donné que nous avions déjà festoyé la veille (St Valentin oblige...), nous commandons deux bières dont, je dois l'admettre, le service était irréprochable. Enfin... Quand je dis bière, il faut que vous sachiez que mon homme sait faire honneur à sa part de féminité avec une Radler Agrumes! Il a donc apprécié retrouver dans son verre des tranches de citron vert et jaune ainsi qu'une tranche d'orange (si je me souviens bien).

Sur la table, avec notre apéro, nous avions un petit ravier de chips au lard ainsi que deux mini-brochettes tomate/boule de mozzarella/olive noire. De quoi patienter en attendant nos entrées.

En parlant de ça, je m'aperçois que je ne vous ai pas encore dit ce que nous avions choisi.

Niveau entrées : mon homme a pris les croquettes de volaille et leur sauce tomate en suggestion au tableau (et dont je ne me souviens pas du prix) et, en ce qui me concerne, étant dans une brasserie, j'ai décidé de prendre une assiette que je prends rarement mais que j'aime souvent beaucoup dans ce type d'ambiance : des scampis crème ail. La Saint Valentin étant derrière nous, je pouvais me le permettre ! Mouahahahah :D

En guise de plats, mon homme ayant très envie de boulets, je vous laisse deviner ce qu'il a commandé... Pour ma part, après avoir été conseillée par la serveuse et étant donné que ce plat était renseigné parmi les spécialités, j'ai choisi le bœuf Rossini à... 32€.

Croyez-moi, qu'à un tel prix, j'attendais une belle pièce de bœuf, cuite comme demandée - bleue - et une belle tranche de foie gras dessus.

Je dois vous dire que le début fut un peu décevant.

Mon entrée ? Quelques petits scampis perdus dans une assiette dégustée en 1'30" top chrono. Même si, en soi, l'assiette était plutôt agréable et la sauce crème-ail goûteuse, à 14€, ça fait cher la minute de dégustation et le scampi (5-6 pièces).

Pour mon homme, puriste de la sauce tomate, bien qu'il apprécie les croquettes, il a eu l'impression que la sauce n'était pas artisanale et trop sucrée.

Moi qui espérais me remonter le moral avec le plat, j'ai tiré une drôle de tête quand je l'ai vu débarquer. Une viande sur-cuite et hyper grillée, des accompagnements peu engageants (frites blanches, un demi chou de Bruxelles, un champignon coupé en deux, un quart de carotte...) et, surtout, un morceau de 20 à 30g max. de foie gras qui faisait seulement un quart de la surface de la viande. Une fois en bouche, mes impressions se sont confirmées : la surface extérieure de la viande était brûlée, la cuisson rosée ! et non bleue et surtout... Une viande de basse qualité sans aucun gout. Quelle déception. Je sais que le chef ne vit pas dans la viande mais là, elle n'avait aucune identité, aucune saveur...

J'en parle à la serveuse qui semble embarrassée face à ma réaction. Je lui explique que mon assiette est loin de me convenir. Et là, pas de proposition d'arranger les choses mais un "ça ira quand même comme ça ?". Face à cette phrase étonnante, mon homme plus que pressé de rentrer et l'absence d'envie de faire un scandale, je réponds "je suppose qu'il faudra bien...". La serveuse me remercie et je retourne vaille que vaille à mon plat. Bref, une assiette que j'ai tout de même mangée (en laissant tout de même de la viande et quelques accompagnements) car j'ai quand même très faim mais sans aucun plaisir. Puis, je déteste gaspiller ! Qu'est ce que ça me fait mal quand c'est comme ça. En bonne épicurienne, ça faisait longtemps que cela ne m'était plus arrivé.

Je ne dois donc sûrement pas préciser que suite à cela nous avons demandé l'addition sans commander de desserts.

En ce qui concerne la douloureuse : +/-90€ sans vin, avec une bouteille de 50cl d'eau, un coca zéro et 3 bières, Outch...

Verdict.

Dans l'assiette, c'est vrai que mes attentes n'ont pas été comblées mais je dois avouer que la gentillesse du personnel me donne envie de leur donner une seconde chance.

Je tiens à souligner le geste très commerçant et honnête du patron de l'établissement qui, ayant eu écho de ma déception, n'a pas hésité à m'appeler pour s'excuser et me réinviter afin de me faire une autre idée de son établissement. Il semblerait que je sois tombée un mauvais jour et les mauvais jours, ça peut arriver à tout le monde :)